Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Peter Brötzmann Graphic WorksAu rapport : Rock In Opposition XParution : Du piano-épave de Ross Bolleter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Jason Sharp : A Boat Upon Its Blood (Constellation, 2016)

jason sharp a boat upon its blood

La dernière fois que j’ai écouté un CD Constellation, c’était un Coin Coin de Matana (et encore, j’avais été forcé). Mais la dernière fois avant cette dernière fois là ça devait encore être dans les années 1990. J’ai pris du retard, d’accord, mais je ne compte pas le rattraper. Ceci étant, en déballant A Boat Upon Its Blood (inspiré par le poète Robert Creeley) du touche-à-tout Jason Sharp qui sévit aussi dans le Land of Krush de Sam Shalabi, j’étais quand même curieux…

Je ne sais pas grand-chose de ce Sharp canadien et en cherchant à en apprendre eh bien j’apprends qu’il est joueur de saxophones (basse et baryton), qu’il a improvisé sur scène avec Malcolm Goldstein ou Lori Freedman et a joué en première partie de Peter Brötzmann ou David S. Ware. Ce qui fait que je m’attends en gros à un Colin StetGustafsson de plus (en fait, je me rends compte que j'ai entendu pas mal de disques Constellation ces derniers temps ! sorry).

Or voilà que non. Le cœur amplifié (oui oui), Sharp échange son sax de temps en temps pour un synthé ou alors il le plaque à une caisse claire tenue à la verticale pour faire tout autre chose. Une sorte de musique psychédélique, très rythmée (par des basses profondes) et parfois bruyante, qui tient autant du minimalisme dronant que du post-rock le plus abrasif. En prime, on a la pedal steel guitar de Joe Grass, le violon de Joshua Zubot, les micros de l’Architek Percussion et la drum machine de Jesse Zubot. Malgré le trop de violon(sss) sur la fin, ça valait bien le coup de retrouver l’écurie Constellation.

a boat upon its blood

Jason Sharp : A Boat Upon Its Blood
Constellation
Edition : 2016.
CD / LP / DL : A Boat Upon Its Blood
Pierre Cécile © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Subtle Lip Can : Reflective Drime (Drip Audio, 2014)

subtle lip can reflective drime

C’est presque un disque de noël que nous offre Subtle Lip Can (le violoniste Joshua Zubot, le guitariste Bernard Falaise et le percussionniste Isaiah Ceccarelli), que l’on avait découvert en 2010 sur… Subtle Lip Can.

En effet, les trois musiciens nous ont l’air d’automates grippés, à peine remis d’une année passée dans les cartons. Pour conjurer le sort ils s’acharnent sur leurs instruments (à commencer par une mandoline pour Zubot) et là, surprise, aucun grincement ! Non, plutôt une belle guirlande de pièces ambiantiques où s’entrechoquent tous les bruits de leurs techniques instrumentales étendues.

Mais, disais-je, Reflective Drime est « presque » un disque de noël. Parce qu’il y a, à un endroit du CD dont je tairais la position précise, ce vacarme battu par les tambours et où du fond du garage la guitare solote. De quoi faire tomber le sapin, ce qui n’empêchera pas notre trio de le parer d’autres guirlandes…  

Subtle Lip Can : Reflective Drime (Drip Audio)
Edition : 2014.
CD : 01/ Siffer Shump 02/ Gull Plump Fiver 03/ Salk Hovered 04/ Shuffle Stomp 05/ Fliver Shame 06/ Rommer Chanks 07/ Toss Filler Here 08/ Slam Hum 09/ Chackle Clast 10/ Too Pins Over
Pierre Cécile © Le son du grisli

DERNIERS EXEMPLAIRES

Commentaires [0] - Permalien [#]

Subtle Lip Can : Subtle Lip Can (Drip Audio, 2010)

subtleslipsli

Subtle Lip Can est un trio composé de Josh Zubot au violon, de Bernard Falaise à la guitare électrique et d’Isaiah Ceccarelli à la batterie. Subtle Lip Can est aussi le nom du premier disque de ce trio, à la pochette ébouriffante, qui en promet donc...

Au début, l’improvisation – puisqu’il s’agit bien d’improvisation – tangue, bouleversée par des bruits venus de partout. Parfois le trio se meut doucement, et d’autres il prend un malin plaisir à hausser le ton. Qu’ils se cherchent et pétaradent ou se tournent le dos pour réfléchir plus méticuleusement à la musique qu’ils sont en train de créer, les trois membres de Subtle Lip Can sont d’une inspiration égale. Au fil des morceaux, celle-ci peut aussi bien enthousiasmer l’auditeur, le laisser indifférent que l’agacer par le peu de valeur que le groupe ajoute au jeu de l’improvisation free-rock.

Subtle Lip Can : Subtle Lip Can (Drip Audio)
Edition : 2010.
CD : 01/ Chickle That Bottom 02/ Crumple, Power Down 03/ Inside Look 04/ Tid Lac Boam 05/ Suddle Lip Can 06/ Runst From Thag 07/ Crumpled Up Seed 08/ Polloer
Pierre Cécile © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>