Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Le son du grisli #4

Jean Cohen-Solal : Flûtes libres / Captain Tarthopom (Souffle Continu, 2018)

jean cohen-solal flûtes libres captain tarthopom

A l'occasion de la parution aux éditions Lenka lente du troisième et dernier volume d'Agitation Fritele son du grisli publie, depuis dix jours, des chroniques de disques signés de musiciens français interrogés ou évoqués par Philippe Robert dans son anthologie de l'underground français. Aujourd'hui, Jean Cohen-Solal, longuement évoqué dans les chroniques de disques du troisième tome.

Forcément jaune comme un soleil, la réédition de Flûtes libres, disque de Jean-Cohen Solal jadis conseillée par la Nurse With Wound List et aujourd’hui réédité par Souffle Continu. Dans le troisième et dernier volume d’Agitation Frite, Philippe Robert fait bien de laisser parler le musicien : « Ma flûte, c’est l’image de moi-même. Je peux même plus facilement exprimer mes sentiments au travers de ma flûte qu’avec le langage. »

Sa flûte, Cohen-Solal l’enregistre alors plusieurs fois afin de dessiner un premier paysage dans lequel il pourra se mettre à chanter – à siffler, voire. La chose est singulière, même si elle peut évoquer ici la film music de Krzysztof Komeda (Concerto Cyclique) ou les promenades d’Alice Coltrane (Raga du matin). Avec Serge Franklin au sitar et Marc Chantereau aux tablas, Cohen-Solal s’en rapproche d'ailleurs encore : Quelqu’un, sur une face entière, le voit ainsi évoluer dans les hauteurs, à distance de grincements et de parasites qui gravitent avec l’air d’un ballet.

Pâle comme la lune, la réédition de Captain Tarthopom, sur lequel Cohen-Solal pénètre le champ des musiques progressives. Mis en branle au son de battements de cloches, le capitaine en question – qui peut aussi jouer de l’orgue, du piano et même attester un beau coup d’archet – est bientôt rejoint par des comparses : Jean-Claude Deblais (guitare électrique), Léo Petit (basse électrique), Serge Biondi (batterie), Sylvain Gaudelette (ondes Martenot), Michel Barré (trompette), Jean-Luc Chevallier (trombone) et… Charlotte (voix).

Abandonnée la première marche amusée, le groupe travaille à un mélange d’influences éclatées : rock, funk, folk… Certes, l’alliage plombe parfois l’expérience sonore – ici romantique, la flûte emmène là un générique d’une télé sans images – mais l’allure est vaillante et l’expérience d’une indiscutable liberté : celle d’un art naïf aussi bien que virtuose qui, avant toute chose, ne connait pas de cloison.

Jean Cohen-Solal : Flûtes libres / Captain Tarthopom
Souffle Continu
Edition : 2018.
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

COUV ET BANDEAU



Commentaires sur Jean Cohen-Solal : Flûtes libres / Captain Tarthopom (Souffle Continu, 2018)