Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Newsletter

suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Spéciale Jean-François PauvrosJackie McLean de Guillaume BelhommePJ Harvey : Dry de Guillaume Belhomme

Acid Mothers Reynols : VOL 1 (Vert Pituite, 2020)

acid mothers chro

Acid Mothers Reynols, ce n’est pas difficile, c’est le super groupe qu’ont formé en s’associant Acid Mothers Temple et Reynols. Ce « volume 1 » a été enregistré en Argentine en novembre 2017. On peut se demander si le (les ?) volume à suivre le sont déjà, enregistrés.

Le groupe de 8 s’entend très bien. Toujours psychédélique, moins bruyant que jamais, AMT embarque le combo d’Anla Courtis dans son nouvel essai d’envoi de messages à destination d’une civilisation extraterrestre (à moins qu’il s’agisse d’un voyage intérieur, l’un n’empêchant pas l’autre, remarquez). Doucement, tout doucement, Miguel Tomasin mantrasse sur les guitares des Japonais et de ses amis Roberto Conlazo et Courtis.

Et ça tourne, et ça tourne, et ça envoie du synthétiseur ou des flûtes, et c’est votre tête qui tourne maintenant. Tout doucement, comme j’ai dit, jusqu’à ce que le groupe arrive au quatrième et dernier titre : Bo Bubbles, une sorte de surf music stellaire qui swingue à tout rompre et que vous vous repasserez tout l’été, au coucher du soleil. On attend donc le Vol 2

Acid Mothers Reynols : VOL 1
Vert Pituite
Edition : 2020
Pierre Cécile © Le son du grisli

jackie mclean guillaume belhomme lenka lente 2020



Commentaires sur Acid Mothers Reynols : VOL 1 (Vert Pituite, 2020)