Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Newsletter

suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Le son du grisli : la revue

Toshimaru Nakamura : Re-Verbed (Ni-Input Mixing Board 9) (Room40, 2019)

toshimaru nakamura re-verbed

C’est toujours un plaisir d’entendre Toshimaru Nakamura seul = isolé du bruit des autres, n’en faisant qu’à sa tête derrière son no-input mixing board. D’autant que cette fois (c’est déjà arrivé, ceci dit), il se focalise sur l’aspect harmonico-rythmique de sa console (c’est Room40 qui insiste sur la « musicalité » de ce disque en particulier).

De là à dire que son projet devient dansant… non. Mais dans les premières minutes du CD, quelque chose (dans les graves) m’a rappelé un vieux Jimi Tenor, un Jimi Tenor sans nerfs qu’on aurait amalgamé avec un Arto de remix – vous savez bien, les remixs expérimentaux derrière lesquels court Lindsay. Bien sûr, avec Nakamura, c’est plus dark et plus abstrait, quel que soit le genre (minimalisme, ambient…). Mais c’est aussi (je crois, en tout cas je peux l’écrire) plus expressif et plus surprenant. Ce que fait Nakamura de ses sons et de leurs rythmes, c’est de la mélodie en sourdine, de la musique fabuleuse. Fa-bu-leuse. 

RM494_Toshimaru_Nakamura_NIMB9

Toshimaru Nakamura : Re-Verbed
Room40
Edition : 2019
Pierre Cécile © Le son du grisli

le son du grisli 5

 



Commentaires sur Toshimaru Nakamura : Re-Verbed (Ni-Input Mixing Board 9) (Room40, 2019)