Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Le son du grisli #4

Gregory Büttner : Tonarm, P.S. (Fragment Factory 2017)

gregory büttner tonarm

Les dernières nouvelles reçues de Gregory Büttner provenaient de son propre label, 1000füssler : Wenn Uns Jemand Hört - Sag - Wir Haben Einfach Kurz Luft Geschnappt était un petit disque sur lequel l’intéressé faisait une belle musique de crépitements et du chant d’objets divers. Sur les labels Hideous Replica ou Herbal International, seul ou accompagné par la trompettiste Birgit Ulher, il avait plus tôt intéressé au son d’épreuves toujours différentes, qu’elles fussent électroacoustique ou concrète.

Sur cette cassette Fragment Factory (l’étiquette allemande lui assurant une sorte de « promotion »), Büttner compose sur des plaques tournantes qui nous renverront bientôt à l’oreille l'une de ses préoccupations : la rumeur qui rôde, sa lente déformation, sa disparition enfin. Maître d’un jeu de roulette unique sur lequel il balance combien de nouveaux objets, le musicien compose avec désinvolture. En seconde face, déclenchant une cascade de boucles et de silences, il impressionne même : car, chez Gregory Büttner, le grain de sable arrive toujours, qui grippe le ronron expérimental. Même prévenu, l’auditeur ne peut qu’y trouver son compte.


tonarm_ps

Gregory Büttner : Tonarm, P.S.
Fragment Factory
Edition : 2017.
Guillaume Belhomme © le son du grisli



Commentaires sur Gregory Büttner : Tonarm, P.S. (Fragment Factory 2017)