Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Newsletter

suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Free Jazz ManifestoPJ Harvey : Dry de Guillaume BelhommeLee Ranaldo chez Lenka lente

JD Parran : Window Spirits (Mutable, 2010)

parransli

Pour ce solo privilégiant les tessitures basses (saxophone basse, flûte alto, clarinette alto), JD Parran a choisi de ne rien dénuder de son souffle fort, puissant et parfois revêche (C 80 et Spearmanon, dédiés respectivement à Cecil Taylor et Glenn Spearman).

Voici donc l’ami d’Anthony Davis et du regretté Glenn Spearman construisant patiemment, et par paliers, des phrasés tournoyant, vifs, épais et accueillants. Assez systématiquement ici, son souffle en colimaçon emprunte un sentier embrumé. Maintenant, il fait halte et dégage les étroits conduits qui obstruent sa course. Le souffle, désormais, est plus rapide, plus intimidant. Il se presse mais ne trouve que rarement destination. Il y a de l’inaccompli dans l’architecture du souffleur, une tentation de renoncer à la destination finale pour mieux retourner au point de départ. Lointainement, une obsession qui ne se livre pas entièrement mais qui pointe plus d’une fois ici.

Cinquante ans que JD Parran souffle dans ses tuyaux et si peu de monde pour s’y intéresser. Puisse ce disque réparer cette criante injustice.

JD Parran : Window Spirits (Mutable)
Enregistrement : 2009 / Edition : 2010.
CD : 01/ Processional 02/ Helmut’s Challenge 03/ Emotions 04/ Parenthetically 05/ Chang Gang 06/ Solo for Alto Clarinet 07/ C80 08/ Spearmanon 09/ 3x Spearman
Luc Bouquet © Le son du grisli



Commentaires sur JD Parran : Window Spirits (Mutable, 2010)