Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Parution : Jazz en 150 figures de Guillaume BelhommeParution : le son du grisli #2Sortir : Festival Baignade Interdite
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

If, Bwana : Red One (Pogus, 2013)

if bwana red one

A qui ignorerait tout des performances dont est capable Al Margolis à la trompette-jouet, nous conseillerons l’écoute de Red One. Aux autres, la même chose.

Parce que l’homme d’If, Bwana convoque là quelques instruments « classiques » pour en détourner non seulement les usages, mais le son même. Ainsi avec Nate Wooley Margolis travaille-t-il à quelques rumeurs circulaires (Toys for Al) ; avec Ellen Band multiplie-t-il les vocalises échappant à tout entendement humain (Ellen, Banned) ; avec Leslie Ross confectionne-t-il une mille-feuilles de basson (It Is Bassoon).

Mais la nouveauté de Red One ne réside pas dans ces trois réussites – et encore moins dans ce trio, conventionnel, que Margolis forme avec Lisa B. Kelley et la flûtiste Veronika Vitàzkovà (Lisa Verabbit). C’est en Xylo 2 (enregistré avec la tromboniste Monique Buzzarté) et en Toys for Nate que Margolis trahit un intérêt pour la distance, voire le silence, qui rehausse ses travaux de re-recording.

Parmi les références de l’imposante discographie d’If, Bwana, « la rouge » saura donc se faire entendre. 

If, Bwana : Red One (Pogus)
Edition : 2013.
CD : 01/ Toys for Al 02/ Ellen, Banned 03/ Xylo 2 04/ It Is Bassoon 05/ Lisa Verabbit 06/ Toys for Nate
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

If, Bwana, Dan Warburton : I Am Sitting in Phill Niblock’s Kitchen (Monotype, 2011)

if bwana dan warburton i am sitting in phill niblock s kitchen

I Am Sitting in Phill Niblock’s Kitchen (version discographique d’un concert donné en 2008 à Gand et comme dernier écho en date d’I Am Sitting in a Room d’Alvin Lucier) est de ces disques qui se racontent difficilement une fois resucée la présentation qu’en a faite le label : piochant dans les enregistrements qu’il possède d’If, Bwana, Dan Warburton a créé une pièce sonore à laquelle Al Margolis ajouta ensuite quelques notes sorties du piano de Warburton et des bribes d’atmosphère attrapées dans la cuisine du domicile de Phill Niblock (à Gand toujours) où le disque a été mixé – on renverra aussi au texte écrit pour l’occasion par Warburton lui-même, qui évoque un autre ouvrage enregistré avec Anla Courtis et Robert Conlazo (Reynols).

Pillages, copiés-collés et retraitements divers – soit : paroles et musiques accélérées ou ralenties, basses porteuses de rythme, saxophones ou cordes défaillant et autres instruments indéfinissables –, coincés entre les bruits de la ville et ceux d’ustensiles de cuisine plus proche encore : ce sont des drones qui parasitent le quotidien et non pas le concret d’un jour de grand vent qui cherche à rivaliser avec la musique. De l’expérimental de Margolis, Warburton a fait un expérimental non pas neuf mais inédit. De la récupération de Warburton, Margolis a fait une lecture qui finit de rénover ses anciens travaux. Archéologie et art contemporain joliment mêlés – le disque sortait il y a un an.  

If, Bwana, Dan Warburton :  I Am Sitting in Phill Niblock’s Kitchen (Monotype)
Enregistrement : 2008. Edition : 2011.
CD : 01/ I Am Sitting in Phill Niblock’s Kitchen
Guillaume Belhomme © le son du grisli 2013

Commentaires [0] - Permalien [#]

If, Bwana : Assemble.Age! (Mutable, 2010)

ifbwisli

C'est écrit au dos du disque : « If, Bwana is always Al Margolis ». Pourtant sur Assemble.Age!, on n’entend pas seulement Al Margolis pour la simple et bonne raison qu'il redonne une seconde vie (et peut-être jeunesse) à des captations de concerts.

Parfois, cela sonne baroque quand l’homme se sert des archets du Trio Scordatura en guise de touillette à plonger dans un cocktail de voix délicieux à défaut d’être chatoyant. Parfois cela sonne folk expérimental avec la voix de Lisa Barnard Kelley qui murmure sa poésie. Après cela, Lisa revient avec Monique Buzzarté (trombone), Tom Hamilton (synthé modulaire), Jacqueline Martelle (flûte) et Margolis à l’ordinateur pour planer sous la pression de courants d’airs cyclothymiques. La musique électroacoustique et expérimentale d’If, Bwana est triste et belle à la fois. Encore plus belle lorsqu’on y repense ensuite.

If, Bwana : Assemble.Age! (Mutable)
Edition : 2010
CD : 01/ Ringing the Bell 02/ Dtto Lisa 03/ Death to the 8 04/ Cicada #1 05/ Six Minus
Héctor Cabrero © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Soft Machine : Third (Columbia, 1970)

SoftMachineThird

While it is difficult (impossible?) to choose one's favorite record - I do have my desert island list - one of my faves and most important records was Soft Machine Third. And this almost goes beyond just the amazing music. I remember seeing the ad for this LP in probably Downbeat in 1970 when it came out sitting waiting for my guitar lesson (my teacher was more a jazz guy) - and just being oddly attracted to the record. Sadly I did not actually buy the record for another few years. This also is chose as the record to write about that I have been recently listening in close succession to some of the live Soft Machine releases (mostly on Cuneiform) that have the various different lineups (quartet, quintet, septet) playing the works from that LP. It was quite an interesting take that the Softs kept approaching those pieces with live - I couldn't get this almost funky, metalish Hugh Hopper bass line on (I think it was live on BBC recording) Facelift. And then some of the horn parts integrated. Ok - enough - this record as they say is the shit (le merde?).

Soft Machine : Third (Columbia)
Enregistrement : 1970. Edition : 1970
CD : 01/ Facelift 02/ Slightly All the Time 03/ Moon in June 04/ Out Bloody Rageous
Al Margolis © Le son du grisli

favegrisliMusicien américain, Al Margolis anime notamment le projet If, Bwana et dirige le label Pogus. Favorite Encores est son dernier disque paru à ce jour. 

Commentaires [0] - Permalien [#]

Noah Creshevsky, If, Bwana: Favorite Encores (Pogus - 2008)

margoslivsky

Depuis qu’il a fait ses classes auprès de Nadia Boulanger et Luciano Berio, Noah Creshevsky a élaboré son concept de musique hyperréaliste dont Favorite Encores collecte des preuves aux côtés d’autres œuvres musicales signées If, Bwana (Al Margolis).

Ainsi, d’un enregistrement du violon de Mari Kimura, Creshevsky fait une pièce neuve qui parvient à s’extirper des répétitions qu’on lui impose pour délivrer la mélodie qu’elle retenait ; ensuite, découpe, copie et colle des morceaux de musique orchestrale pour édifier son électroacoustique baroque.

Suivant les mêmes règles, Margolis s’empare de la voix retenue sur bandes de Lisa Barnard, qu’il fait matériau principal de son ambient expérimentale, s’écartant de tout langage normé pour inventer autrement. La paire, de parvenir au pire : charmer en sourcilleuse.

CD: 01/ Mari Kimura Redux 02/ Xyloxings 03/ Shadow of a Doubt 04/ Scarping Scrafide 05/ Intrada 06/ Cicada #4 : Version Barnard 07/ Favorite Encores >>> Noah Creshevsky, If, Bwana - Favorite Encores  - 2008 - Pogus.

Commentaires [0] - Permalien [#]

Al Margolis / If, Bwana: An Innocent, Abroad (Pogus / Import) - 2007

ifbwanagrisli

A partir de l’enregistrement de la voix de Lisa Barnard, Al Margolis dresse les plans des dernières explorations sonores en date de son If, Bwana. En compagnie de Jane Rigler et Jacqueline Martelle, flûtistes consentantes – et assez aventureuses pour accepter de se plier à des règles rappelant celles du cadavre exquis –, Margolis s’attache alors à mettre au jour un univers basé sur le langage.

Evidemment incompréhensible, celui-ci, et dissout sous les effets d'une essence de térébenthine administrée par des parties de flûtes étirées et traînantes. Un peu d’anglais, soudain, une déclaration d’amour étouffante, évaporée au creux des parallèles dessinées par les instruments à vent, couvrant de leurs graves répétés quelques voix qui s’opposent.

Ainsi, An Innocent, Abroad distille une ambient angoissante que le Stockhausen de Stimmung aurait investie sans crier gare, pour reléguer au second plan mots et musique, et s’occuper bien mieux d’une simple et belle affaire de sons.

CD : 01-05/ An innocent, Abroad

Al Margolis / If, Bwana : An Innocent, Abroad - 2007 - Pogus Records.

Commentaires [0] - Permalien [#]

If, Bwana: Rex Xhu Ping (Pogus - 2005)

margosli

Animé par Al Margolis - musicien hétérodoxe qui n’a pas attendu l’ère du compact disque pour utiliser avec fougue les possibilités sonores du support cassette -, If, Bwana enchaîne les productions comme d’autres enfilent des perles. Avec Rex Xhu Ping, on le retrouve à nouveau penché sur ses bandes, encouragé par les voix de Laura Biagi et Dan Andreana.

Si ces deux là posent des chants vertueux qu’on prendra soin d’éloigner (Natraj), ou récitent comme on leur a demandé quelques passages qui, selon la langue, transportent Tattoed Love Muffins et Quaderni loin de l’endroit où ils ont été confectionnés, les compositions de Margolis sont faites, avant tout, de programmations électroniques ciselées avec soin.

A force de nappes longues, d’inserts acoustiques (piano et cordes sur Tattoed Love Muffins, percussions minimales sur Cicada #5) et de larsens récalcitrants, une ambient s’installe, qui ne peut pas cacher longtemps être en mal de nature. L’atmosphère devenue faune et flore, donne à entendre les grouillements d’animaux nocturnes rares (Natraj) ou la rage d’un bestiaire contenu dans une pièce de quelques minutes (Oy vey, Angie).

Ailleurs encore, Al Margolis et Detta Andreana glissent dans la texture des parasites métalliques (Quaderni) ou des samples recherchés, autant pour découper encore une ou deux pièces déjà irrégulières que pour étoffer une œuvre jamais tout à fait terminée. Mais dont ils sortent tout de même, laissant derrière eux l’étrange forêt de sons qu’ils ont pris peine à baliser.

CD: 01/ Natraj 02/ Frog Field 03/ Tattoed Love Muffins 04/ Oy vey, Angie 05/ Cicada #5 : Version Bohman 06/ Quaderni

If, Bwana - Rex Xhu Ping - 2005 - Pogus. Distribution Metamkine.

Commentaires [0] - Permalien [#]

>