Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Le son du grisli #2

Anthony Pateras: Chasms (SIRR - 2007)

paterasgrisliDerrière un piano préparé, voire, à l'intérieur, l'Australien Anthony Pateras signe en solo un excellent disque, qui soumet ses devoirs de musique contemporaine à toutes expérimentations sonores.

Un peu à la manière de son compatriote Ross Bolleter, mais en plus insaisissable encore, Pateras s'occupe d'abord des possibilités acoustiques de son instrument, cassant un discours qu'il a plus tôt installé à grands coups de clusters pour conclure au son des effets de grands chocs espacés (Residue). Espacées aussi, les premières interventions de Chasms, lent déploiement de propositions acoustiques rappelant davantage les fausses hésitations de Morton Feldman que le lyrisme emporté d'un Ligeti que Pateras cite en référence. 

Car c'est à Descent qu'il incombera de servir le plus clairement l'influence sur le bourdon formé par la répétition de deux notes frénétiques puis en superposant ses couches sonores et résonnantes. Avec cette pièce polyrythmique éblouissante, Pateras referme son premier album solo, complément essentiel à une pratique instrumentale à laquelle il s'adonne d'habitude auprès de Sean Baxter et Daniel Brown.

                                                                                                  Anthony Pateras, Chasms (extrait). Courtesy of SIRR & Anthony Pateras.

CD: 01/ Residue 02/ Chasms 03/ Descent

Anthony Pateras – Chasms – 2007 – SIRR.



Commentaires sur Anthony Pateras: Chasms (SIRR - 2007)