Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Parution : Jazz en 150 figures de Guillaume BelhommeParution : le son du grisli #2Sortir : Festival Bruisme #7
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Konk Pack : Doing the Splash (Megaphone / Knock’Em Dead, 2013)

konck pack doing the splash

Doing the Splash est l’histoire d’une aimantation : retrouvés en surface, des éléments de synthétiseur analogique (Thomas Lehn), de lap steel guitar (Tim Hogkinson) et de batterie (Roger Turner). Le premier aurait attiré les deux autres dans une chute volontaire – improvisation enregistrée au Café Oto le 18 décembre 2012.

Après les gentillesses d’usage (discrétion voire sensibilité en ouverture), les rivalités s’expriment sur les rumeurs de dispositifs miniatures et les bruits divers d’un grinçant atelier. Quand les camouflages n’empêchent plus qu'on reconnaisse les instruments (la guitare, première de toutes), alors vient pour eux le moment de tonner. La bataille à suivre en dit, au son, aussi long sur les ressources individuelles de chacun des membres de Konk Pack que de la santé de leur association (longtemps éditée sous étiquette GROB).  

Konk Pack : Doing the Splash (Megaphone / Knock’Em Dead / Orkhêstra International)
Enregistrement : 18 décembre 2012. Edition : 2013.
CD : 01/ Magic Ear Self Zoom 02/ Wall Of Red Thoughts
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Tim Hodgkinson, Milo Fine : Teshuvah (Rossbin, 2011)

tim_hodgkinson_milo_fine_teshuvah

Des brisures provoquées par les changements d’instruments (piano, percussions, clarinette) de Milo Fine, la clarinette de Tim Hodgkinson s’en octroie un joyeux festin. En ce sens, abondant de sarcasmes et d’emballements, elle enserre et ne lâche jamais les filets tendus par son partenaire. Mieux, elle bouleverse le cercle, foisonne d’un souffle vibrant, s’unit ou se brise en duo de clarinettes, détermine les espaces à éclaircir ou à confier au silence.

Bien des crêtes vont ainsi s’enchaîner ou se superposer, s’infiltrer dans ce jeu du chat et de la souris (entêtement rapproché dans The Renunciant, questions-réponses dans The Remembering), le piano de Milo Fine, jouant ici le rôle du catalyseur magnifique. Et ainsi d’approfondir un dialogue toujours plus vif et jamais en panne d’élans à confronter.

Tim Hodgkinson, Milo Fine : Teshuvah (Rossbin Production)
Enregistrement : 2008. Edition : 2011.
CD : 01/ The Renunciant 02/ The Remembering 03/ The Work to Return
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]
>