Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Peter Brötzmann Graphic WorksAu rapport : Rock In Opposition XParution : Du piano-épave de Ross Bolleter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Mesele Asmamaw, Mats Gustafsson, Paal Nilssen-Love : Baro 101 (Terp, 2012)

asmamaw gustafsson nilssen-love baro 101

Le 27 février 2010, avant de quitter l’Ethiopie où ils se trouvaient pour donner avec The Ex une édition de Free the Jazz, Mats Gustafsson et Paal Nilssen-Love enregistraient ce Baro 101 avec Mesele Asmamaw – joueur de krar sorti du trio de Mohammed Jimmy Mohammed.

Ce sont-là deux plages d’un rapprochement qui n’est pas vain : le baryton et la batterie entamant un jeu expérimental que ne boude pas l’instrument à cordes. Son grain convient même à un exercice en quête de combinaisons sonores inusitées qui imbrique, comme par enchantement, plusieurs moments d’intensités. Ainsi de longs graves se prennent dans les cordes, qui titubent en conséquence : amplifiée, la lyre – grimée, parfois, en orgue sommaire mais néanmoins démonstratif – donnera le change sur mouvement lent. Que Gustafsson répète à loisir des motifs à peine exhumés, voici qu’Asmamaw et Nilssen-Love s’entendent pour fouiller de concert leurs instruments respectifs : les sons qu’ils y trouvent donnent au disque des allures d’enregistrements sonores d’une espèce forcément rare.

Mats Gustafsson, Paal Nilssen-Love, Mesele Asmamaw : Baro 101 (Terp / Differ-ant)
Enregistrement : 27 février 2010. Edition : 2012.
CD : 01/ Baro 101-a 02/ Baro 101-b
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>