Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques OgerLe son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Matt Krefting : High Hopes (Open Mouth, 2013)

matt krefting high hopes

High Hopes, c'est un vinyle à deux faces (certains en ont trois, parfois quatre). High Hopes, c'est Matt Krefting (qui n'est pas un inconnu pour ceux qui suivent l'actualité Ecstatic Peace! et qui a notamment oeuvré dans Son of Earth et Believers) qui, seul à sa table, la fait méchamment tourner.

De quoi joue Matt Krefting ? Quelle question... De tout, de tout ce qui a été enregistré avant lui, de tout ce qui le sera après. Son rock est noise, son noise est soft d'accord mais remue bien plus que le disque noise le plus total (c'est la loi des enregistrements que Bill Nace édite sur Open Mouth). Des loops, des bris de verre, des field recordings, des chants religieux, des voix usurpées, des répétitions, des redites, des répétitions, des redites, des répétitions... Enfin une ambient rock qui par vague vous assoupit, vous réveille, et vous subjugue. A ceux à qui le nom de Krefting ne dit rien, il est temps de se renseigner.

EN ECOUTE >>> High Hopes

Matt Krefting : High Hopes (Open Mouth)
Enregistrement : 2012. Edition : 2013.
LP : A/ High Hopes Part 1 B/ High Hopes Part 2
Pierre Cécile © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>