Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Lettre ouverte de Joëlle Léandre aux Victoires du jazzle son du grisli #3Conversation de John Coltrane & Frank Kofsky
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Sabir Mateen : The Sabir Mateen Jubilee Ensemble (Not Two, 2012)

the sabir mateen jubilee ensemble

Avec autant de cuivres, de cordes et de rythmiciens (plutôt anti-rythmiciens ici), on pouvait craindre que le Sabir Mateen Jubilee Ensemble passe en force et abandonne sur le bas-côté le chemin des justes sagesses. Et c’est justement ce qui arrive ici. Et c’est, précisément, ce qui rend ce disque attachant.

Ici, l’on flotte et l’on rejette la précision. On emprunte quelques petites choses à Sun Ra et l’on pétrifie les égos. Ce free jazz-là sera collectif ou ne sera pas. On s’abreuve d’approximatif, les harmonies s’opposent, on chaloupe et syncope les ardeurs. On ne craint pas de convulser et d’effriter la mesure. D’ailleurs, la mesure ne sera pas. On la crie, plus rarement on la chuchote (le leader en solo de flûte absolu). Et l’on termine en énumérant les joyeux compères de l’ami Mateen : M Nadar, Lewis Barnes, Matt Lavelle, Masahiko Kono, Mike Guilford, Darius Jones, Joe Rigby, Ras Moshe, Raymond A. King, Derek Washington, Shiau-Shu Yu, Jane Wang, Clif Jackson, Rashid Bakr.

The Sabir Mateen Jubilee Ensemble : The Sabir Mateen Jubilee Ensemble (Not Two Records)
Enregistrement : 2010. Edition : 2012.
CD : 01/ We Can Do I 02/ We Can Do II 03/ We Can Do III 04/ A Joy 05/ A Better Place I 06/ A Better Place II 07/ Shades of Brother Leroy Jenkins
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Joe Rigby : For Harriet (Improvising Beings, 2011)

forgrislet

Découvrir aujourd’hui le soufflé agité de Joe Rigby n’est pas chose anodine. Ami et partenaire régulier de Milford Graves et Ted Daniel, ayant exercé des dizaines de métiers pour survivre et maintenant retraité, Joe Rigby appartient à la confrérie des grands convulsifs (Ware, Ayler, Gayle, Shoup…).

Le cri (For Harriet – part. 3) est là qui inonde le cercle. Tellement saillant et engagé qu’il éclipse parfois ses partenaires écossais (Calum MacCrimmon, Scott Donald, Billy Fischer). Ainsi, si saxophone sopranino et flûte s’entendent à merveille, le ténor de Rigby écrase quelque peu la cornemuse de MacCrimmon. Mais quel abatage, quelle soif de dire, quel souffle généreux et si peu dérangé, ici, par les changements rythmiques opérés par batteur et percussionniste ! Des longueurs certes mais une agréable découverte. A suivre…

Joe Rigby Quartet : For Harriet (Improvising Beings / Orkhêstra International)
Enregistrement : 14 & 16 novembre 2009. Edition : 2011.
CD : 01/ For Harriet Part 1 02/ For Harriet Part 2 03/ For Harriet Part 3
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]
>