Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques OgerLe son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

OxJaMS Trio : Suite of Dreams (Slam, 2015)

oxjams trio suite of dreams

A Oxford, se retrouvent George Haslam, Steve Kershaw et Richard Leigh. Le premier honore et cajole les graves de son baryton, offre à son tarogato quelques dissonances cinglantes, joue au derviche tourneur, opte pour une vieille mélodie médiévale. Le second fait claquer les cordes au gré des vents contraires, racle encore, ne s’embarrasse d’aucun préavis ou d'aucune précaution. Le troisième crée une harmonie stagnante, transforme son clavier en  batterie diluvienne, joue au concertiste grandiloquent, use de stridences délétères.

Tous trois (solo, duo, trio) n’emportent pas toujours l’adhésion, peinent parfois à convaincre. Mais réussissent en fin de disque (Déjà-vu, Suite Dreams) à fignoler de vifs et inspirés échanges. A suivre donc…

The OxJaMS Trio : Suite of Dreams (Slam Productions / Improjazz)
Edition : 2015.
CD : 01/ Sostenuto 02/ Haunted Spaces 03/ Under a Different Sky 04/ Easy on the Poppadoms 05/ Dancing Folk 06/ Tenebrae 07/ Dreaming in Spires 08/ Somethingology 09/ Déjà-vu 10/ Suite Dreams
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Paul Rutherford, George Haslam : Raahe ’99 (Slam, 2012)

paul rutherford george haslam raahe

D’un côté : un trio finlandais (Samuli Mikkonen : piano / Ulf Krofors : contrebasse / Mika Kallio : batterie). De l’autre : deux vieilles connaissances (Paul Rutherford, George Haslam). Le 31 juillet 1999, tous se retrouvent au festival Jazz on the Beach de Raahen (Finlande). Les bandes réapparaitront douze ans plus tard. Elles sont aujourd’hui éditées par Slam, le label du saxophoniste.

En une suite improvisée de cinquante-trois minutes, souffleurs et section rythmique ne perdent jamais le fil d’une improvisation emportée. Différentes structures vont se succéder puis se retrouver. Le trio servira de tremplin aux improvisations à venir puis s’engouffrera dans quelque obstiné riff du saxophoniste. Lequel saxophoniste ne cédera rien de son lyrisme habituel, laissant au tromboniste le soin d’arpenter des travées infiniment plus audacieuses. D’un Haslam aux phrasés secs et vibrants, d’un Rutheford aux lignes relâchées et d’un trio ravi de l’aubaine, on n’écrira que l’essentiel : éclat, intensité, connivence, complicité.

Paul Rutherford, George Haslam, Samuli Mikkonen Trio : Raahe ’99 : For Paul Rutheford (Slam Productions)
Enregistrement : 1999. Edition : 2012.
CD : 01-07/ First Movement  08-12/ Second Movement  13-15/ Third Movement
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Stefano Pastor : Songs (Slam, 2012) / Erika Dagnino, George Haslam, Stefano Pastor, Steve Waterman : Narcéte (Slam, 2012)

stefano pastor songs

Après Chants (Slam 519), voici Songs. Mais l’effet de surprise est passé. L’âpreté du violon de Stefano Pastor ne nous surprend plus. Idem pour sa voix de crooner fragile. Il faut donc trouver d’autres pistes. C’est ce que fait ici Pastor en s’érigeant metteur en scène et en sons des six chansons de ce nouveau disque solo. Le violon se démultiplie. Il est accompagnateur, coloriste, soliste, bagarreur. Et insatiable, toujours. Il racle la corde jusqu’à la rupture quand il s’agit de convoquer le I Got Rhythm de Gershwin. Il se pare d’un romantisme toc et navrant quand le Brésil s’invite (Beatriz, Quem E Vocé). Il se fait rageur quand surgit le réjouissant Purple Haze d’Hendrix. Et il retrouve le chemin d’un jazz déviant – et néanmoins poignant – quand You Go To My Head et Duke Ellington’s Sound of Love empruntent sa route. Rien de révolutionnaire, ici, mais une singularité à ne surtout pas négliger.

Stefano Pastor : Songs (Slam / Improjazz)
Enregistrement : 2006 & 2010. Edition : 2012.
CD : 01/ I Got Rhythm 02/ Beatriz 03/ Quem E Vocé 04/ You Go To My Head 05/ Purple Haze 06/ Duke Ellington’s Sound of Love
Luc Bouquet © Le son du grisli

Erika Dagnino, George Haslam, Stefano Pastor, Steve Waterman - Narcéte

Se jouant du contrepoint pour mieux accueillir la voix (très) peu assurée d’Erika Dagnino ; George Haslam (saxophone), Stefano Pastor (violon & contrebasse) et Steve Waterman (trompette) ont à cœur de ne jamais encombrer la matière première à savoir les dix chants-poèmes de l’Italienne (textes en anglais et italiens reproduits à l’intérieur de la pochette). Remarquées ici : l’épaisseur de Steve Waterman, ses percées solaires et son art consommé du contre-chant. Ailleurs, les instrumentistes se laissent aller à entremêler leurs élans, à se décliner en blues languide ou à durcir leurs souffles. Et dans tous les cas, veillent et respectent l’étrange poésie d’Erika Dagnino.

Erika Dagnino, George Haslam, Stefano Pastor, Steve Waterman : Narcéte (Slam / Improjazz)
Enregistrement : 2011. Edition : 2012.  
CD : 01/ Chant I 02/ Chant II 03/ Chant III 04/ Chant IV 05/ Chant V 06/ Chant VI 07/ Chant VII 08/ Chant VIII 09/ Chant IX 10/ Chant X
Luc Bouquet © le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Stefano Pastor : Freedom (Slam, 2010)

pastorfreedsli

S’étonner ici de ce violon (un alto ?) qui est presque saxophone. Rauque et trainant la note, c’est Stefano Pastor. Deux saxophonistes entourent le violoniste. Ce sont George Haslam et Claudio Lugo.

Les lignes se croisent, les solos sont rares mais le contrechant est roi. Chacun, ici, de se fondre en un acte collectif, rarement nié. Et ainsi de naviguer ensemble, improvisant sans structure établie ou se servant des compositions–béquilles du leader pour solidifier, plus encore, un jazz que tous veulent et réalisent collectif.

Et ne pas oublier, celui qui, mine de rien, donne direction. Giorgio Dini possède un archet épais mais c’est quand il joue pizzicato que la forme s’impose. Et ainsi de libérer un free jazz qui, finalement, ne demandait que cela.

Stefano Pastor : Freedom (Slam Productions)
Enregistrement : 2008. Edition : 2010.
CD : 01/ Freedom 02/ Rebellion 03/ Emancipation 04/ Elevation 05/ Dance 06/ Opposition 07/ Meditation 08/ Freedom
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

The Big Sax CD : Contemporary Baritone Saxophones (SLAM, 2009)

bigsli

Dans l’ordre alphabétique, six saxophonistes sont ici rangés. Ce qui les rapproche d’abord : le baryton. Ensuite : des façons d’en jouer différemment.

Lorsqu’elle met en valeur un instrument, il arrive souvent qu’une compilation pêche par sa diversité, voire son manque de cohérence. Ici, trouver l’exception qui confirme la règle. De Carlo Actis Dato (qui passe en solo de récréations latines en exercices expérimentaux) à Mikko Inannen (progressant avec allure auprès du batteur Mika Kallio), de Sergey Letov (compositions alambiquées requérant re-recording) à Charles Evans (amateur de polyphonie donné à entendre seul ou à la tête de formations comprenant le trompettiste Peter Evans et le pianiste Neil Shah), voici reliés les points cardinaux d’une Internationale du baryton. Si ce n’est deux fausses pistes indiquées par George Haslam et Javier Zalba, la carte s’avère fiable, et parfois fois même capable de surprises.

The Big Sax CD : Contemporary Baritone Saxophones (Slam Productions)
CD : 01/ Carlo Actis Dato : Anatra 02/ Carlo Actis Dato : Tasso 03/ Carlo Actis Dato : Fenice 04/ Carlo Actis Dato : Due Bisonti 05/ Carlo ACtis Dato : Talpa 06/ Charles Evans : What 07/ Charles Evans : On Tone Yet part I 08/ Charles Evans : On Tone Yet Part II 09/ Charles Evans : Micropterus Salmoides 10/ George Haslam : Viejo Lobo 11/ George Haslam : El Puntanito 12/ George Haslam : Thinking Allowed 13/ Mikko Innanen : Adler 14/ Mikko Innanen : Phönix 15/ Mikko Innanen : Merkur 16/ Sergey Letov : Semipalatinsk 17/ Sergey Letov : LeBorRa 18/ Javier Zalba : Como Fué
Enregistrement : 2005-2009. Edition : 2009.
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>