Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Le son du grisli #2

Roy Nathanson : Subway Moon (Buddy's Knife, 2009)

Subwaysli

Le disque Sotto Voce avait permis au saxophoniste Roy Nathanson de mettre en musique quelques-uns de ses poèmes. Subway Moon lui offre aujourd’hui de les voir réunis dans un livre.

Au gré des pages, l’ouvrage révèle alors un musicien en quête d’autres – toutes figures rencontrées à Brooklyn, dans le métro et parfois à la surface – et, forcément, de soi, qui change par l’écriture un peu de sa réalité immédiate : interrogations humaines et souffrances amassées, remarques amusées ou maladies qui traînent. Le rythme, soutenu, transforme parfois l’exercice de lecture en scansions entêtantes jusqu’à ce qu’une image raccroche soudain le lecteur : évocation, par exemple, d’un autre que Nathanson juge être sa copie conforme, étranger lui faisant face dans un wagon et qui entame bientôt Sometimes I Feel Like a Motherless Child.

Par des voies détournées, Roy Nathanson en arrive donc à une littérature des origines : souvenirs et rapport au père révélés dans un plus long chapitre, à la sensibilité exemplaire – de celles qui savent profiter d’une dose suffisante de distance. Parce qu’il craint tout à coup, peut-être, de trop en dire sur lui, l’auteur bifurque et dit tout le bien qu’il pense de la musique de George Russell : autre ombre accaparante de sa réalité.

Roy Nathanson : Subway Moon (Buddy's Knife)
Edition : 2009.
Guillaume Belhomme © Le son du grisli



Commentaires sur Roy Nathanson : Subway Moon (Buddy's Knife, 2009)