Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

A paraître : le son du grisli #2Sortir : Festival Bruisme #7le son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Peter Evans : Nature / Culture (Psi, 2009)

evansli

D'abord déballer le bel objet et décrypter le dessin, signé par le trompettiste Peter Evans, qui s'étale sur les trois faces de son nouveau double album : Nature / Culture. Un corps humain au centre d'un réseau de filaments tortueux. La tête : un agencement complexe de tubes, pistons et d'une embouchure. C'est son instrument. Des pieds partent des fils qui se rejoignent pour former d'un côté une main et de l'autre, ce qui ressemble à une portée musicale. Cette image où s'interpénètrent éléments organiques et mécaniques est, à l'instar du titre de l'album, une illustration de la tension qui est à la source de la musique que l'on va entendre : mélange d'inspiration et d'expression physique pure d'une part, et utilisation de procédés techniques d'amplification et d'enregistrement très précis d'autre part.

Sur les deux CDs qui composent cet album, le trompettiste raconte des histoires uniquement en solo – Peter Evans est également impliqué dans plusieurs formations, notamment avec Okkyung Lee et Steve Beresford ou avec le Mostly Other People Do the Killing. Comme on avait déjà pu l'entendre sur son premier album More is More (Psi Records, 2006), Peter Evans se révèle être un des plus magnifiques et des plus passionnants conteurs apparus sur la scène des musiques improvisées ces dernières années. Comme il l'écrit dans le livret, son investissement dans ce travail solo lui permet « to tell stories that are short, long, true, false, unfinished, overlapping, fantastic and mundane. » Avec aisance, il passe de vocalises abstraites à un discours enjoué et ironique sur les formes traditionnelles du jazz, de drones enveloppants à des cascades de notes limpides, violentes et sensuelles. Jamais l'attention de l'auditeur ne fléchit, tant l'investissement du musicien est total.

Peter Evans : Nature / Culture (Psi / Orkhêstra)
Enregistrement : 2008. Edition : 2009.
CD1 : 01/ Micro 02/ Macro 03/ Full 04/ Jazz 05/ The Chamber 06/ Wa 07/ Five - CD2 : 01/ Nature / Culture a 02/ Nature / Culture b 03/ Nature / Culture c 04/ Nature / Culture d 05/ Nature / Culture e 06/ Technology
Jean Dezert © Le son du grisli

Peter Evans déjà sur grisli
Check for Monsters (Emanem - 2009)

Commentaires [0] - Permalien [#]

Evan Parker: Saxophone Solos (Psi - 2009)

saxophonegrislos

Aujourd’hui réédité : Saxophone Solos, ou treize Aerobatics enregistrés en 1975 – à l’occasion du tout premier concert solo qu’Evan Parker donna au soprano, pour les trois premiers ; dans les studios du label FMP, pour les autres.

A Londres, Unity Theatre, Parker donnait à entendre des recherches encore balbutiantes mais déjà singulières : développements qu’urgence et réflexion se disputent à coups de sifflements et de notes précipitées, d’aigus insistants et de glissements de terrain sonore. 

A Berlin, il redisait quelques semaines plus tard son discours emporté, transformant pour l’occasion son soprano en presque cornemuse, ou divaguant en interne autant qu’en externe en suivant, pour donner le change, les mouvements d’une danse de Saint-Guy expérimentale. Le saxophone soprano fait instrument malléable, changeant en morceaux d’un expressionnisme imposant toute prise de risque calculée et tout affolement.

CD: 01/ Aerobatics 1 02/ Aerobatics 2 03/ Aerobatics 3 04/ Aerobatics 4 05/ Aerobatics 5 06/ Aerobatics 6 07/ Aerobatics 7 08/ Aerobatics 8 09/ Aerobatics 9 10/ Aerobatics 10 11/ Aerobatics 11 12/ Aerobatics 12 13/ Aerobatics 13 14/ Aerobatics 14 >>> Evan Parker - Saxophone Solos - 2009 (réédition) - Psi. Distribution Orkhêstra International.

Commentaires [0] - Permalien [#]
>