Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques Ogerle son du grisli papier
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Adam Pieronczyk : El buscador (Jazzwerkstatt, 2010)

adam_pieronczyk_el_buscador

Ça s’appelle El Buscador. Il y a un leader (le saxophoniste polonais Adam Pieronczyk) et des sidemens (le tromboniste Adrian Mears, le contrebassiste Anthony Cox, le batteur Krzysztof Dziedzic). Il y a du jazz et presque que cela. Et il y a aussi un ennui kolossal. Mais il y aussi le rôle du chroniqueur qui est celui d’informer.

Donc informons : un ténor soyeux, un soprano quelconque, des contrepoints rarement avisés, une contrebasse qui régule les fluides, des compositions et orchestrations semblant extraites des derniers CD d’Henri Texier (en beaucoup moins bien), des densités toujours remises à plus tard, des solos sans inspiration ni aspérités, des lignes claires mais inhabitées. Il y a tout cela mais si peu d’idées nouvelles que l’écoute en résulte éprouvante.

Adam Pieronczyk Quartet : El Buscador (JazzWerkstatt)
Enregistrement : 2008. Edition : 2010.
CD : 01/ Ivolginskij Dacan 02/ The Bushido Code 03/ Tranquil Prestidigitator 04/ Copernicus 05/ Andalusian Garden Bel Canto 06/ If I Ever Sawthe Seashore, I Believe I’d Die of Joy 07/ Muniak & Pieronczyk Best Bakers in Town 08/ The Storks of Marrakech
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>