Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

A paraître : le son du grisli #2Sortir : Festival Bruisme #7le son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Los Amargados : El dia de los Amargados (Unusual, 2014)

los amargados el dia de los amargados

C’est une cassette rouge, conservée dans un sachet de plastique, avec un piment sec et une bande-dessinée petit format. Le strip semble raconter la virée des deux musiciens – Petr Vrba et George Cremaschi – dans le désert mexicain : répondant favorablement à l’invitation que leur fait un squelette de jouer pour lui, les musiciens s'emmêleront les moustaches… confondues, celles-ci symboliseraient, à en croire le panthéon tchéco-mexicain, la bande que renferme la cassette.

Là, trouver en première face le trompettiste et le contrebassiste retournant la bande de l’intérieur le temps d’une bataille rangée qui rapproche électroacoustique bruitiste et artisanat pétaradant. En seconde face, Susanna Gartmayer rejoint le duo : à la clarinette basse, elle dépose quelques graves capables d’en démontrer à la contrebasse avant de racler le fond de son instrument en chercheuse d’atout radical. Qu’elle trouve bientôt : gimmick de trois notes qu’elle fait tourner et qui change Vrba et Cremaschi en poupées-souvenir qui valent leur pesant de piment.

Los Amargados : El dia de los Amargados (Unusual Records)
Edition : 2014.
K7 : A/ Los Armagados B/ Los Armagados with Suzanna Gartmayer
Guillaume Belhomme © le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Jon Raskin: Quartet (Rastascan - 2008)

raskinsli

Echappé de Rova – groupe d’improvisateurs pas toujours inspiré –, le saxophoniste Jon Raskin menait en 2005 de plus franches improvisations en quartette.

Auprès de Liz Allbee (trompette et percussions), George Cremaschi (contrebasse et matériel électronique) et Gino Robair (batterie et claviers), Raskin commande une musique électroacoustique abstraite, jouant des limites sonores des instruments ou profitant d’un dialogue fantasque qui motive chacun des intervenants. Au final, fait alterner déconstructions inquiètes et morceaux jubilatoires nés des préceptes de l’école de Chicago, et ce, toujours à propos.

CD: 01/ Cracked Earth 02/ Sound Barometer Reading 1 03/ African Tulip 04/ Swing Sing 05/ Kandinsky 06/ Sound Barometer Reading 2 07/ Postcard 2 08/ Ceilometer Reading 09/ Postcard 1 10/ Bleckner 11/ Disdrometer Reading 12/ Qupe >>> Jon Raskin - Quartet - 2008 - Rastascan Records. Distribution Orkhêstra International.

Commentaires [0] - Permalien [#]
>