Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

A paraître : le son du grisli #2Sortir : Festival Bruisme #7le son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Frank Rothkamm : Birth of Primary Cinema from the Spirit of Sound (Flux, 2010)

birthofgrislicineman

Il est recommandé d’aller faire un tour sur le foisonnant site internet de Frank Rothkamm pour en apprendre sur ce DVD, et même pour se le faire expliquer. Troisième partie d’une « Tetralogy » pouvant présenter deux films distincts : on l’aura compris, l’objet est conceptuel et son visionnage persiste.

Douze chapitres. Autant d’arrêts sur images et d’illustrations sonores qui vous avec ou contre, cela aussi dépend des fois... Une caméra posée au sol montre par exemple un détail de rue mais le son est en complet décalage ; une autre caméra fixe pour toujours un immeuble dans la nuit mais les rires qu’on entend sont ceux d’enfants jouant dans une cour de récréation. Quelques fois, ce sont de simples cliquetis qui font office d’habillage sonore, d’autres fois une discussion entre deux artistes ou une composition qui fait intervenir un vibraphone irréel jouera le même rôle.

Une autre image encore montre un boulevard immense (la ville américaine obsède Rothkamm, on l’aura compris) alors que l’on entend le bruit du vent. Tout à coup, on dirait – et je ne sais toujours pas si cela tient d’une illusion d’optique ou même d'une illusion sonore – que l’image ondule. On sent alors qu’il se passe quelque chose. Impossible de continuer à être dubitatif : sous ses airs de composition audiovisuelle un peu facile, Birth of Primary Cinema from the Spirit of Sound a menti avant de se révéler en Ode envoûtante dédiée à la musique du monde figé.

Frank Rothkamm : Birth of Primary Cinema from the Spirit of Sound (Flux)
Edition : 2010.
DVD : 01/ Am 02/ Telsa 03/ Glockenspiel 04/ Bahaus 05/ Park 06/ Meister 07/ Autobahn 08/ Signal 09/ Not 10/ Alpenglow 11/ Serenade 12/ Rosa
Pierre Cécile © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Rothkamm : ALT 1989-2009 (Baskaru, 2009)

rothksli

Homme aux multiples fonctions (compositeur, philosophe, artiste conceptuel), l’Allemand Frank Rothkamm aka Rothkamm explore les routes tranchées de l’abstraction électronica sur son nouvel opus. Hébergé sur l’officine française Baskaru, maître de cérémonie d’un des plus grands disques du genre en cette année qui s’achève (HB de Francisco López & Lawrence English), ALT 1989-2009 invite à une originale plongée dans les froideurs épaisses du nord, dans des atmosphères aux coloris toutefois plus changeants qu’il n’y paraît de prime abord.

Tout démarre sur une vibration lourde et inquiétante (AAA), évocation univoque et moderniste d’Ursula Bogner, en plus abouti et maîtrisé. Merveilleusement déclinés en des thèmes variés et précis, les instants suivants s’intercalent dans les ruptures de genres. Echos américana d’un Square On Both Sides échappé sur Expanding Records, déviance galactique où Syd Barrett enverrait sombrer Nocturnal Emissions – quand ce n’est Tuxedomoon période The Ghost Sonata explorant quelques-uns des Twenty Systems de Benge – la floraison s’inquiète des tournures de gris, étonnamment belles et fébriles. Encore plus souvent, c’est le souvenir arctique du géant Biosphere qui prédomine, tel le poids insoupçonné d’un glacier matamoréen surgissant du fonds de l’obscurité pour nous menacer de sa fonte prochaine. N’oubliez pas d’enfiler votre polar avant le grand départ vers l’horizon.


Rothkamm, GUI. Courtesy of Baskaru.

Rothkamm : ALT 1989-2009 (Baskaru)
Edition : 2009.
CD : 01/ AAA 02/ GUI 03/ RED 04/ SUN 05/ LOW 06/ MID 07/ RND 08/ OOO 09/ DEC 10/ CON
Fabrice Vanoverberg © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]
>