Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Parution : Jazz en 150 figures de Guillaume BelhommeParution : le son du grisli #2Sortir : Festival Baignade Interdite
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

David Antin : John Cage sans Cage (Les presses du réel, 2011)

david_antin_cage_sans_cage

David Antin est un homme de parole et un poète qui improvise depuis plus de quarante ans. John Cage sans Cage rassemble deux de ses talk poems : variations (souvenirs / inspiration) sur un même thème (le compositeur en question).

En introduction à la retranscription de ses performances, Antin explique sa démarche, sa relation à celui qui l’écoute, dont il a besoin même s’il avoue parler davantage pour lui-même. En public, son imagination et sa science littéraire s’entendent sur un flot de paroles qui ensorcellent ; sur le papier, l’absence de ponctuation, de majuscules, et une forme étrange, donnent au texte le statut d'œuvre aboutie. Pour ne plus parler de poésie, noter ce qu’on trouve-là de John Cage.

alors pourquoi serais-je la bonne personne pour
venir parler de john cage        puisque dès la
préface de son livre silence que j'ai trouvé si plein
de sens        silence        un livre que j'ai découvert
au début des années soixante et qui était porteur
de tellement de sens pour moi        je trouvais
aussi certaines des attitudes exprimées dans la
préface extrêmement peu prometteuses
        mais plus loin dans cette même préface
john fait preuve d'une grande perversité        je
partage cette perversité et je l'admire        je
suppose donc que c'est cela qui a pu le rendre
séduisant à mes yeux

Cage, alors : en anecdotes dont les toiles de fond sont celles des expressionnistes abstraits puis en évocation-prétexte au récit de la lente déchéance de la mère du poète. Derrière la figure du compositeur, ce sont deux chroniques saisissantes qui se succèdent.

David Antin : John Cage sans Cage (Les presses du réel)
Edition : 2011.
Livre
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>