Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques OgerLe son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Stefano Pastor : Freedom (Slam, 2010)

pastorfreedsli

S’étonner ici de ce violon (un alto ?) qui est presque saxophone. Rauque et trainant la note, c’est Stefano Pastor. Deux saxophonistes entourent le violoniste. Ce sont George Haslam et Claudio Lugo.

Les lignes se croisent, les solos sont rares mais le contrechant est roi. Chacun, ici, de se fondre en un acte collectif, rarement nié. Et ainsi de naviguer ensemble, improvisant sans structure établie ou se servant des compositions–béquilles du leader pour solidifier, plus encore, un jazz que tous veulent et réalisent collectif.

Et ne pas oublier, celui qui, mine de rien, donne direction. Giorgio Dini possède un archet épais mais c’est quand il joue pizzicato que la forme s’impose. Et ainsi de libérer un free jazz qui, finalement, ne demandait que cela.

Stefano Pastor : Freedom (Slam Productions)
Enregistrement : 2008. Edition : 2010.
CD : 01/ Freedom 02/ Rebellion 03/ Emancipation 04/ Elevation 05/ Dance 06/ Opposition 07/ Meditation 08/ Freedom
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>