Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques OgerLe son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Claudio Parodi : Prima del Terzo (Unfathomless, 2015)

claudio parodi prima del terzo

Sans image : il y a la présence de la mer – en tout cas celle du vent qui, même de loin, la ramènerait. On aura beau tendre l’oreille, cette mer n'est-elle pas en fait la rumeur d’un trafic à moteurs ? Certes moins oppressant que celui qu'Akio Suzuki nous fit entendre en Tubridge 99-00, mais quand même…

Il suffira d’ouvrir la pochette du disque pour trouver trois photos-indices : un port, celui (lira-t-on) de Chiavari, en Ligurie. C’est là que vit Claudio Parodi et c’est là qu’il s’est promené, Zoom H2 en main, pour répondre au souhait du label Unfathomless, qui est celui de publier des « phonographies » capables de rendre l’esprit d’un endroit.  

Ce qui interpelle, dans le cas de Parodi, est qu’il dit avoir écrit Prima del Terzo après avoir récolté ses premiers enregistrements de terrain et avant d’avoir attrapé les derniers éléments qui la constitueront. Il y a donc bien « composition » : le passage d’une oreille (ou enceinte) à l’autre est d’ailleurs l’un de ses partis pris. Rumeur des transports, clapotis de l’eau, grincements de quels objets de métal, bruit de câbles claquant contre les mâts de bateaux, jets de bouteilles en conteneur en guise d’unique chanson de fin de soirée… Le Chiavari de Parodi est discret car quasi désert, ses bateaux semblent à l’abandon, et l’humanité qui les a désertés fait un bruit de déchet. Si l’on résume : tout pour plaire.

Claudio Parodi : Prima del Terzo (Unfathomless)
Enregistrement : 2012-2013. Edition : 2015.
CD : 01/ Vrúah 02/ Elohim 03/ Merahèfet 04/ Al Penè 05/ Hammàim
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Thomas Tilly : Le Cébron / Statics and Sowers (Aussenraum, 2014) / Script Geometry (Aposiopèse, 2014)

thomas tilly statics and sowers le cébron

Le disque porte les noms de deux ouvrages achevés récemment par le phonographe Thomas Tilly : Le Cébron (musique concrète du dehors) à trouver en première face, Statics and Sowers (for Zbigniew Karkowski) en seconde.

Avec deux comparses, Tilly est donc allé remuer la glace qui recouvrait un jour le lac du Cébron pour composer ensuite avec les sons collectés. C’est un lac entier qu’il a ainsi transféré en bâton de pluie, et qui lentement tombe à chaque retournement. Dans sa chute, il chuinte, crépite et emporte jusqu’au souvenir de ce qu’il était.

Avec la même prévenance, certes obligée davantage, Tilly approcha quelques ruches pour faire chanter l’abeille – tradition venant de la poésie orientale, si l'on en croit Graeme Revell –, et la faire converser avec une table de mixage en feedback. S’agit-il pour la nature et la technique de cohabiter, sinon de rivaliser ? Si l’on se demande lequel de l’abeille, de la machine ou de Tilly bourdonne, on peinera à identifier celui des trois qui parvient à établir le contact au fil d’une construction sonore en tous points remarquable.

écoute le son du grisliThomas Tilly
Le Cébron / Statics and Sowers (extrait)

Thomas Tilly : Le Cébron / Statics and Sowers (Aussenraum / Metamkine)
Edition : 2014.
LP : A/ Le Cébron – B/ Statics and Sowers
Guillaume Belhomme

thomas tilly script geometry

Sur Script Geometry, Tilly agence cette fois des enregistrements réalisés en Amazonie guyanaise – la forêt y grouille en effet d’animaux aptes au dialogue. Si l’on soupçonne quelques particules de synthèse dans l’atmosphère en balancement que Tilly donne à entendre tel quel ou édite avec savoir-faire, la faune y chante (fière ou en toute discrétion) bel et bien, toujours.

écoute le son du grisliThomas Tilly
Script Geometry (extrait)

Thomas Tilly : Script Geometry (Aposiopèse / Metamkine)
Enregistrement : 2013. Edition : 2014.
2 LP [+ CD] : Script Geometry
Guillaume Belhomme © Le son du grisli



densités 75Les samedi 25 et dimanche 26 octobre, Thomas Tilly présentera un tout autre travail « Dans le garage de Jean-Claude », 13, rue de tonnerre, Riaville – dans le cadre du festival Densités.

Commentaires [0] - Permalien [#]
>