Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Peter Brötzmann Graphic WorksAu rapport : Rock In Opposition XParution : Du piano-épave de Ross Bolleter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Lemaire / Arques : De l’eau la nuit (Tricollectif, 2015)

lemaire arques de l'eau la nuit

D’abord, il faut dire que le packaging (cruciforme et gravure au plomb) fait de l’effet & qu’il nous presse rudement de nous pencher sur ces deux inconnus (de moi en tout cas, ce qui fait déjà pas mal de monde dans mon monde personnel) : Gabriel Lemaire & Yves Arques, du collectif… Tricollectif.

Pas mal de nouvelles informations à intégrer alors que j’ai déjà le cortex cérébral au bord de la rupture, mais allons donc. Lemaire est aux saxophones et à la clarinette et Arques est au piano. Comme je les découvre, je me dis au début qu’ils sont partis pour donner dans une impro tendue rebattue (genre « fuis moi je te suis » sinon « suis moi ou je te fouette »). Et c’est ce qu’ils font. Puis ils ne le font plus. On me demanderait donc d’attendre ? Soit. Je n’ai pourtant aucune conscience professionnelle… et en plus je regretterais avoir attendu pour ce mignonnet unisson sax / piano.

Je poursuis quand même et, heureusement, à peu près au milieu du disque, nos amis se (me ?) réveillent. La main gauche d’Arques semble désabusée et force le saxophone à gronder. C’est bien mieux, mais court. Ça impressionne un peu, et puis c’est tout, avant un retour à un impressionnisme qui finit de me convaincre que Lemaire & Arques papillonnent entre des références (impro / classique / contemporain…) qu’ils stérilisent. Le manque d’expérience, peut-être.



Gabriel Lemaire, Yves Arques : De l’eau la nuit (Tricollectif)
Enregistrement : 30 et 31 octobre 2014. Edition : 2015.
CD : 01/ Les yeux ouverts 02/ Nocturne 03/ Clartés 04/ Clous et roseaux 05/ Ballade 06/ Eau obscure 07/ Le chat et l’amoureuse 08/ Berceuse
Pierre Cécile © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>