Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques OgerLe son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Yannick Franck, Craig Hilton : Flowers for L.P. (Idiosyncratics, 2013)

yannick franck craig hilton flowers for l

Militant passionné de la scène electronica, Yannick Franck trouve ici en Craig Hilton un partenaire au niveau de ses habituelles et variées collaborations. Premier effort de la paire belgo-américaine, Flowers For L.P. débute sur des atmosphères menaçantes, qui se rapprocheraient d’un Marsen Jules métamorphosant Svarte Greiner, avant de glisser lentement vers une esplanade post-métallique où règnent les fantômes de Jefre Cantu-Ledesma ou Gilles Aubry.

Chemin faisant, le ton s’évapore, on rêve du fantôme de Geneviève Menace Ruine Beaulieu qui viendrait poser sa voix d’outre-tombe, avant qu’un tourbillon post-industriel n’emporte un fantôme de Stephan Mathieu. Corsée, l’affaire.

EN ECOUTE >>> Flowers for L.P. (extrait)

Yannick Franck, Craig Hilton : Flowers For L.P. (Idiosyncratics)
Edition : 2013.
CD : 01/ Flowers For L.P.
Fabrice Vanoverberg © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Yannick Franck : Hierophany (Monochrome Vision, 2012)

yannick franck hierophany

Une basse souterraine, prenante, une seconde qui se pose sur la première… Et ainsi de suite. Eloignez tout claustrophobe, même léger, de la musique de Yannick Franck. On ne sait pas ce qu’elle veut et on sait encore moins ce qu’elle cache (un fourmillement, une rivière, une friche industrielle, un appel à l’évacuation ?).

Ce que l’on sait, par contre, ou plutôt ce que l’on apprendra, c’est que le traitement qu’il inflige aux sons qu’il renferme dans ses archives, leur empilement et leur accentuation met en branle une formidable machine à moudre et les sons, et les sources, et les récepteurs que nous sommes. Loin du noise de son trio Y.E.R.M.O., le Belge se fait ici redresseur de sorts et créateur d’ambiance suffocante : nous sommes de sa hiérophanie, et comment !

écoute le son du grisliYannick Franck
Hierophany (extraits)

Yannick Franck : Hierophany (Monochrome Vision)
Edition : 2012.
CD : 01/ Mausoleum 02/ The Dive 03/ Dying Down
Pierre Cécile © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]
>