Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques OgerLe son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

White Hills : So You Are… So You’ll Be (Thrill Jockey, 2013)

white hills so you are so you'll be

C’est à un grand mélange des genres que nous convient les New-Yorkais de White Hills : noisy pop, krautrock, rock psyché ou carton, tout cela baignant dans une marmite indie-expé dont les références majeures pourraient être Can aussi bien que Mudhoney, Jesus & Mary Chain comme Jesus Jones, Einstürzende Neubaten et pourquoi pas Merzbow

Distorsions & fuzzs à tous les étages, bienvenue dans l’univers (quand on y regarde de plus près, cela ressemblerait davantage au bordel monstre d’une chambre d’adolescent) d’un groupe qui depuis une dizaine d’années défend son « fuzzed out motorik spacerock ». Souvent efficace. Pas toujours de bon goût (le cocktail peut sonner Skunk Anensie comme sur MIST (Winter)). Conseillé ? Mmmouais... répond l'adolescent.

White Hills : So You Are… So You’ll Be (Thrill Jockey)
Edition : 2013.
CD / LP : 01/ InWords 02/ In Your Room 03/ The Internal Monologue 04/ So You Are… So You’ll Be 05/ OutWords 06/ Forever In Space (Enlightened) 07/ Rare Upon The Earth 08/ Circulating 09/ MIST (Winter)
Pierre Cécile © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>