Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Peter Brötzmann Graphic WorksAu rapport : Rock In Opposition XParution : Du piano-épave de Ross Bolleter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Noah Howard Quartet : Live at Glenn Miller Café (JaZt TAPES, 2012)

noah howard live at glenn miller cafe

Le 25 septembre 2000, soit quelques dix années avant sa disparition, Noah Howard avait l’alto tendre pendant que le public du Glenn Miller Café jacassait. Retrouvait Albert le grand le temps de quelques démesures. Faisait couiner l’anche. Contrariait la beauté. Crochetait le bon goût. Offrait à la convulsion quelques riches minutes. Gratifiait son ténor d’harmoniques tueuses.

Le 25 septembre 2000, Bobby Few brûlait son gospel. Menait la tendresse à bon port.
Le 25 septembre 2000, Ulf Akerhjelm résistait à la tempête. Suivait à l’archet une comptine imaginaire.
Le 25 septembre 2000, Gilbert Matthews avait le déluge dans la peau. Rythmait la liberté en y insistant minutieusement.
Le 25 septembre 2000 tout n’était pas parfait mais tout était vif.

Noah Howard Quartet : Live at Glenn Miller Café (JaZt Tapes)
Enregistrement : 25 septembre 2000. Edition : 2012
CD : 01-11/ Tracks forming a creative kaleidoscope of Noah Howard’s compositions
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>