Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Parution : Jazz en 150 figures de Guillaume BelhommeParution : le son du grisli #2Sortir : Festival Baignade Interdite
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

S.A.S.W. : Fine Pattern / Searching on a Stationary Wave (Winds Measure, 2015)

sasw fine pattern searching a stationary wave based on aspect works

C’est une habitude fort appréciable qu’a prise le label Winds Measure de rééditer des pépites soniques introuvables. Cette cassette, par exemple, était déjà une cassette quand, en 1995, Minoru Sato (aussi connu sous le diminutif d’m/s) et Toshiya Tsunoda ont autoproduit ses quatre pièces d’expélectronique (sous le titre Fine Patterns). En plus desquelles WM offre deux mix d’une installation plus récente (de 2000).

On entend là-dessus presque toujours deux voix bien différentes, de là à dire qu’elles sont celles de Minoru d’un côté et de Toshiya de l’autre, rien n’est moins sûr. Ce qui l’est par contre c’est l’effet que fait leur passage par le magnétophone. Ici des beats qui n’ont rien à craindre des limiteurs acoustiques, là des drones tout minces qui ont tout à craindre de la plus petite interférence, ici des pistes qui défilent sur des rails, là des microsystèmes qui déraillent sans faire de bruit... Bref, du minimal qui fait grand bien !

écoute le son du grisliS.A.S.W
Air Conditioner

S.A.S.W. : Fine Pattern / Searching a Stationary Wave Based on ‘Aspect’ Works by Minoru Sato (Winds Measure)
Edition : 1995. Réédition : 2015.
K7 : A1/ Heater System A2/ Overpass A3/ Days of the Sky Mix – B1/ Disk & Streamer B2/ Air Conditioner B3/ Days of the Sky Another Mix
Pierre Cécile © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Toshiya Tsunoda : Ridge of Undulation (Häpna, 2005)

tsunosli

Connu pour la patience avec laquelle il se penche sur les trajectoires sonores les plus imperceptibles, Toshiya Tsunoda modère son propos, sur Ridge of Undulation, par l’exposé d’enregistrements de phénomènes naturels colossaux.

Dans les deux cas, il nomme chacun des fruits de ses expériences afin de les expliquer un peu. Eclaircissant ses intentions en révélant la disposition à l’origine de ses relevés, il peut répandre sur pistes quelques cristaux de larsens voués au changement sous l’effet d’oscillations et de fréquences variées (Sine waves mixed with the sound of a vibrating surface_1, Metal pieces with high frequencies), ou préférer s’abandonner à des field recordings qui lui échappent un peu plus.

Alors, Tsunoda rend sur bandes des souvenirs personnels, transformés pour l’auditeur en pièces choisies d’ambient instinctive : va et vient de vagues (Seashore, Venice beach_31 Jul 01), tempête éprouvée (At Stern, Tokyo Bay_11 Dec 97) ou ondes frémissantes d’une arrivée de quel engin en baie (Arrival, Kisarazu bay_11 Dec 97). Datés, toujours, ces enregistrements respectent le même principe de clarté délibérée, là pour renseigner sur les méthodes employées. Rassemblés, le presque infiniment grand et le presque infiniment petit ont été mis en boîte sur Ridge of Undulation. Que l’on ouvre, pour permettre le rapprochement des contraires, une fois avoir accepté de se laisser aller au gré de l’eau qui charrie ou du vent qui déforme. Et de se convaincre qu’une expérience ne trouve pas sa raison d’être seulement dans sa préparation.

Toshiya Tsunoda : Ridge of Undulation (Häpna)
Edition : 2005.

CD : 01/ Sine waves mixed with the sound of a vibrating surface_1 02/ Seashore, Venice beach_31 Jul 01 03/ An aluminum plate with low frequencies_1 04/ Metal pieces with high frequencies 05/ At Stern, Tokyo Bay_11 Dec 97 06/ Arrival, Kisarazu bay_11 Dec 97 07/ An aluminum plate with low frequencies_2 08/ Sine waves mixed with the sound of a vibrating surface_2
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]
>