Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques Ogerle son du grisli papier
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Dimitri Grechi Espinoza, Tito Mangialajo Rantzer : When We Forgot the Melody (Rudi, 2012)

espinoza rantzer when we forgot the melody

La dédicace à Lee Konitz et Red Mitchell est tout à fait justifiée ici. Et si l’improvisation de Dimitri Grechi Espinoza et Tito Mangialajo Rantzer remplace les standards de leurs deux illustres aînés, la finalité ne change pas : lignes claires et sobres arabesques pour peu d’escarmouches.

Moins volubile que Konitz, Espinoza frôle parfois la microtonalité mais ne s’y implique jamais totalement. De même, la contrebasse de Rantzer ne s’égare jamais des harmonies abordées et ne résiste pas longtemps aux appels répétés de son ami saxophoniste à réintégrer le rang. Restent de soyeux phrasés, en poursuite ici, en contrepoint ailleurs, et l’envie de revenir à une source west-coast amoureusement évoquée ici.

Dimitri Grechi Espinoza, Tito Mangialajo Rantzer : When We Forgot the Melody (Rudi / Orkhêstra International)
Enregistrement : 2011. Edition : 2011.
CD : 01/ When We Forgot the Melody 02/ 2nd Time We Forgot the Melody 03/ 3rd Time We Forgot the Melody 04/ 4th Time We Forgot the Melody 05/ 5th Time We Forgot the Melody 06/ 6th Time We Forgot the Melody 07/ 7th Time We Forgot the Melody 08/ 8th Time We Forgot the Melody 09/ 9th Time We Forgot the Melody
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>