Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques Ogerle son du grisli papier
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Tintina Bulum : Not The Wind Not The Flag (Barnyard Records, 2009)

tintinagrisli

La guitare tinte la première (Colin Fisher), et puis la batterie (Brandon Valdivia) : un accord, un autre accord et un troisième autour desquels les deux hommes tournent. A la première écoute de Not The Wind Not The Flag, je me fais promener en me demandant où Tintinabulum m’emmène.

Pour continuer, la guitare continue de tinter sous l'effet de nombreuses pédales. La batterie aussi prend plus de place. La musique n’arrête pas d’aller crescendo. A dix minutes de la fin, malheureusement, la progression (jusque-là plutôt intéressante) tourne au progressif, et l’on se demande si avoir suivi les musiciens en attendant une conclusion valait le coup…

Tintinabulum : Not The Wind Not The Flag (Barnyard Records)
Edition : 2009.
Cd : 01/ Not The Wind Not The Flag
Pierre Cécile © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>