Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

le son du grisli #3Peter Brötzmann Graphic WorksConversation de John Coltrane & Frank Kofsky
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Ethernet : 144 Pulsations of Light (Kranky, 2009)

144grislis

Il est absurde de dire que tel disque est fait pour tel moment de la journée – et je ne parle pas des disques que l’on dit “de saison”. D'autant plus que sous ses allures d’enregistrement crépusculaire 144 Pulsations of Light est un ouvrage de chaque instant.

Lorsqu’un rythme digital arrive du fin fond de l’introduction, l’Ethernet de Tim Gray est déjà bien en place, tout aussi hypnotique une fois que le rythme a disparu et que Gray confectionne des tableaux sonores à la manière de Kruder & Dorfmeister il y a des années de cela : les souvenirs d’instants de méditation ou d’endormissement. Chill-Out dans ton propre appartement. On savait qu’à un moment ou à un autre le rythme allait revenir. Et il revient mais le disque se termine presque aussitôt. On a à peine eu le temps de goûter l’apaisement de ces 144 pulsations. Alors, quelle que soit l’heure, on entame la 145e grâce à l’action « Repeat ».

Ethernet : 144 Pulsations of Light (Kranky / Amazon)
Edition : 2009.
CD : 01/ Majestic 02/ 5 + 7 = 12 03/ Summer Insects 04/ Vaporous 05/ Seaside 06/ Kansai Temple
Pierre Cécile © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>