Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Parution : Jazz en 150 figures de Guillaume BelhommeParution : le son du grisli #2Sortir : Festival Baignade Interdite
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Thibault Jehanne : Eskifjörður (Kaon, 2014)

thibault jehanne eskifjördur

Ayant frôlé (au moins trois fois) l’overdose de field recordings dans l’année, je décidais quand même de me finir à l’Eskifjörður. Sous son nom de volcan islandais (oui, je m’attendais à ce que l’on tende encore une fois la perche au cratère), Eskifjörður est en fait un village… islandais.

J’imagine que Thibault Jehanne y a passé un peu de temps pour « concocter » ce carnet de routes en trois chapitres, mi-captés mi-composés. Car le CD ne présente pas que des enregistrements de terrains. Intempéries, vents & eau, bruits d’activité humaine… sont accompagnés par des nappes de synthé, des drones aigus et autres inserts électroniques qui se fondent dans la nature enregistrée, avec un certain goût pour le théâtre. Et c’est ce théâtre qui change tout le voyage de Jehanne. Pas en expérience métaphysique, forcément, mais au moins en demi-heure sonophysique captivante.

Thibault Jehanne : Eskifjörður (Kaon / Metamkine)
Edition : 2014.
CD : 01/ Le réveil 02/ Les naufrages 03/ Les fantômes
Pierre Cécile © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>