Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

A paraître : Franz Kafka vs Nurse With WoundAbécédaire Thelonious MonkNouveautés NoBusiness
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Nokalypse : Repeated in an Indefinitely Alternating Series of Thoughts (Entr'acte / Absurd, 2009)

nokalypsli

Si je sais qu'un tympanon peut se désaccorder, je me demande d'abord si ce que j'entends là est bien un tympanon... Je veux dire, cet instrument dont joue Themistoklis Pantelopoulos sous le pseudonyme de Nokalypse.

La pochette du 33 tours est blanche et plus que sommaire (elle ne dit rien à propos des instruments utilisés). A la place, on trouve seulement les autres informations de rigueur : les noms de deux plages perdues sous des pavés de sons scintillants qui semblent graviter autour d'un noyau qui papillonne. De plus en plus déjantés, les sons vous arrivent par saccades (enregistrements de phénomènes naturels, chasseurs de l'espace, trajectoires sonores laissées dans le sillage de ces mêmes chasseurs). Tout ça jusqu'à ce que les cordes du tympanon reviennent : non, impossible que ce soit un tympanon. Mais un instrument charmant qui n'existe qu'en digital. N'est-ce pas Nokalypse ?

Nokalypse : Repeated in an Indefinitely Alternating Series of Thoughts (Entr'acte / Absurd)
Edition : 2009.
LP : A/ Everlasting Babylon of Your Mind B/ Discerning Eye of Mystics
Pierre Cécile © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>