Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Au rapport : Festival Le Bruit de la MusiqueParution : Jazz en 150 figures de Guillaume BelhommeParution : le son du grisli #2
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Frederick Galiay : Missing Time (Inversus Doxa, 2013)

frederick galiay missing time

Il faut savoir, de temps en temps, se laisser prendre au piège par un jeu qui déroute. Le tout est de le savoir et, le sachant, me voilà avec aux oreilles la musique de Frederick Galiay et sous les yeux des explications : une basse électrique posée à terre, sur laquelle Galiay jette des objets, reliée à deux amplis, un ordinateur, plus des gongs et de temps en temps les saxophones de Sylvain Cathala.

La chute des objets provoque évidemment des tonnerres qui accouchent par magie ou presque d'une structure complexe (c’est une voie ferrée pour wagon-lit ou d’immenses champs de bataille où seuls des sons vivent encore). Bref, on verrait bien la chose, en plus de l'écouter... Dommage quand même que Galiay vocalise ou que son électronique déborde un peu sur le noir par moment. Il aurait pu en rester à nos premières (et excellentes) impressions…

Frederick Galiay : Missing Time (Inversus Doxa)
Edition : 2013.
CD : 01/ Part I  Bönpo Ouverture/Capture 02/ Part II  Electric Sun/Manipulations 03/ Part III Strates/Exposure 04/ Part IV Magnetic Sleep/Machine room 05/ Part V  Black Out/Space Journey 06/ Part VI Théophanie 07/ Part VII Break Point/Retour 08/ Part VIII Bönpo Clôture/Marks
Pierre Cécile © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>