Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Parution : Jazz en 150 figures de Guillaume BelhommeParution : le son du grisli #2Sortir : Festival Baignade Interdite
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Susanna Gartmayer : AOUIE. Bass Clarinet Solos (GOD, 2015)

susanna gartmayer aouie

En vingt-sept petites minutes, faire connaissance avec la clarinettiste viennoise Susanna Gartmayer.

Remarquer sa maîtrise, son art de ne jamais rompre une idée-piste. Apprécier son tempérament boisé. Admirer polyphonie, basses fréquences, slaps rythmiques, clarinette paquebot, écarts géants, modulations frôlées (0534 A 2722, la piste la plus décisive).

Regretter l’aspect carte de visite, menu-table des matières de ce trop court enregistrement. En attendant mieux…

susanna gartmayer

Susanna Gartmayer : AOUIE Bass Clarinet Solos
GOD

Edition : 2015.
CD : 01/ 0357 AE 02/ 0214 U 03/ 0339 O 04/ 0442 E 05/ 0259 I 06/ 0418 UE 07/ 0534 A 2722
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Möström : We Speak Whale (Unrecords, 2015)

mostrom we speak whale

Déjà fréquentés auprès de Gustav ou du Gemüseorchester, les trois Autrichiens de Möström envoient sur leur premier essai We Speak Whale vers un monde où le second degré l'emporte sur toute autre considération.

Laissons de côté les passages volontièrement bruitistes du schpounz et laissons-nous aller à la quiétude fendarde de leurs morceaux. Rendez-vous sans hésiter sur le second morceau, Humpty Dumpty, où la clarinette basse de Susanna Gartmayer déclenche des torrents de sourire décontractés du slip. Franchissez le cap, guettez l'instrument à sa moindre apparition, appréciez l'accompagnement de ses deux partenaires Elise Mory (claviers) et Tamara Wilhelm (électronique). En prime, l'insupportable Zaz en prend pour son grade. Elle est morte sur le coup, c'est bien fait.

Möström : We Speak Whale (Unrecords)
Edition : 2015.
CD/LP : A1/ Werft A2/ Humpty Dumpty A3/ We Speak Whale A4/ I Dream Of Jeannie A5/ Radio Da Da B1/ Spuckspielautomat B2/ Zwerge Gehen Schlafen B3/ Kugelfisch B4/ Karlsplatz B5/ Emoticon B6 Jahrmarkt
Fabrice Vanoverberg © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Los Amargados : El dia de los Amargados (Unusual, 2014)

los amargados el dia de los amargados

C’est une cassette rouge, conservée dans un sachet de plastique, avec un piment sec et une bande-dessinée petit format. Le strip semble raconter la virée des deux musiciens – Petr Vrba et George Cremaschi – dans le désert mexicain : répondant favorablement à l’invitation que leur fait un squelette de jouer pour lui, les musiciens s'emmêleront les moustaches… confondues, celles-ci symboliseraient, à en croire le panthéon tchéco-mexicain, la bande que renferme la cassette.

Là, trouver en première face le trompettiste et le contrebassiste retournant la bande de l’intérieur le temps d’une bataille rangée qui rapproche électroacoustique bruitiste et artisanat pétaradant. En seconde face, Susanna Gartmayer rejoint le duo : à la clarinette basse, elle dépose quelques graves capables d’en démontrer à la contrebasse avant de racler le fond de son instrument en chercheuse d’atout radical. Qu’elle trouve bientôt : gimmick de trois notes qu’elle fait tourner et qui change Vrba et Cremaschi en poupées-souvenir qui valent leur pesant de piment.

Los Amargados : El dia de los Amargados (Unusual Records)
Edition : 2014.
K7 : A/ Los Armagados B/ Los Armagados with Suzanna Gartmayer
Guillaume Belhomme © le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>