Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

le son du grisli #3Peter Brötzmann Graphic WorksConversation de John Coltrane & Frank Kofsky
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Stephan Crump, Steve Lehman : Kaleidoscope And Collage (Intakt, 2011)

keilidoslis

Il est souvent arrivé – presque toujours, pour être exact – qu’on regrette le peu d’idées au service duquel Steve Lehman mettait sur disque un son d’alto pourtant singulier. En duo avec Stephan Crump (contrebassiste entendu sans vraiment se faire remarquer auprès de Vijay Iyer), les choses changent.

Momentanément, du moins. C’est-à-dire le temps de deux improvisations : Terroir, sur laquelle Lehman agite graves patients et aigus agités en promeneur inspiré tout à coup par une proposition de contrebasse – Crump, lorsqu’il sort du simple rôle d’accompagnateur, révèle en effet au saxophoniste d’inattendus champs de traverses à emprunter : l’archet est indicateur et le conseil adopte souvent un air qui facilement séduit (folklore, soul, répétitif…) ; différente, Voyages est, elle, une frise de miniatures fantasques sur laquelle Lehman peut évoquer Archie Shepp (l’Ancien, et passé à l’alto) par les façons qu’il a d’écrire l’instant avec aisance avant de s’accorder avec son partenaire sur la conclusion à donner au bel exercice : dans la ligne, deux bourdons se confondent : à l’horizon, Crump et Lehman en finissent et se partagent alors un bel élément de discographie.

Stephan Crump, Steve Lehman : Kaleidoscope And Collage (Intakt / Orkhêstra International)
Enregistrement : 2008-2009. Edition : 2011.
CD : 01/ Terroir 02/ Voyages
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>