Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Peter Brötzmann Graphic WorksAu rapport : Rock In Opposition XParution : Du piano-épave de Ross Bolleter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Sofia Jernberg, Lene Grenager : Crochet (Olof Bright, 2009)

jerbergsli

Sortie de Spunk, la violoncelliste norvégienne Lene Grenager rencontre la jeune chanteuse suédoise Sofia Jernberg par l'entremise de Mats Gustafsson.

Le Crochet résultant, de consigner le dialogue improvisé, souvent âpre mais ravissant, de deux musiciennes comparant leurs langages : de cordes lâchées en cancans et de cris extirpés en pizzicatos butés. Lorsque Jernberg s’étonne de ses propres ressources, Grenager croit faire illusion en prenant soin de frotter les cordes de son instrument. Et quand Grenager claque quelques coups secs sur le bois du même, Jernberg tient la note, en apaisée détachée du tumulte. Or, quelles que soient les apparences, c’est bien ce tumulte qui commande l’ensemble de Crochet, disque qui saisit un auditeur qui aura du mal à s'en défaire. 

Sofia Jernberg, Lene Grenager : Crochet (Olof Bright / Metamkine)
Enregistrement : 2008-2009. Edition : 2009
CD : 01/ Tempo 56 02/ Lichen 03/ The Melody 04/ Shiver 05/ Point and Line 06/ The Other Melody 07/ Made of Glass 08/ Excess 09/ Whistle
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

John Hegre, Maja Ratkje : Ballads (Dekorder, 2006)

balladslis

Pour s’être échappé momentanément de Jazzkammer (duo qu’il forme habituellement avec Lasse Marhaug, repéré, entre autres labels, par Smalltown Supersound ou Rune Gramofon, le Norvégien John Hegre a pu succomber autrement aux joies de l’accouplement. Auprès de sa compatriote, compositrice et chanteuse Maja Ratkje – issue, elle, de Spunk -, il dépose sur Ballads une musique électroacoustique rassurante.

Jouant d’abord d’accrocs rythmiques, d’interventions brutes de guitare bientôt bouclées, le duo installe un paysage sonore fait de peu de choses, certes, mais judicieuses toutes, et engageantes. Frottant ici les micros de sa guitare électrique, osant là l’apparition d’un brin de mélodie, Hegre arrange selon différents modes les constructions d’électronique raisonnée qu’il fomente avec Ratkje.

Field recordings montés en avalanches (Private Matter), assimilations nobles d’éléments de musique concrète (Hesitating Interruptions of Spring), ou superpositions aléatoires d’expérimentations hybrides (Art Compasse), Hegre et Ratkje convainquent presque à chaque fois – exception faite pour un Hammock Moods atmosphérique, pauvre et traînard – de la pertinence des fruits de leur rencontre. Raisonnant les égards fiévreux qui les ont fait connaître pour déposer, ensemble et soulagés, un Ballads vibrant.

John Hegre, Maja Ratkje : Ballads (Dekorder / Metamkine).
Edition : 2006.
CD : 01/ Autumn Leaves 02/ Binoculars and Traces 03/ Private Matter 04/ Blues for Silent Bakers 05/ Hesitating Interruptions of Spring 06/ A Quiet Day at The Office 07/ Art Compass 08/ Hammock Moods
Guillaume Belhomme © Le son du grisli
 

Commentaires [0] - Permalien [#]
>