Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

A paraître : le son du grisli #2Sortir : Festival Bruisme #7le son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Sebastian Strinning : Kerrin (Wide Ear, 2015)

sebastian strinning kerrin

Le Suisse Sebastian Strinning ne manque pas de souffle. Et c’est tant mieux parce qu’il est saxophoniste et clarinettiste (basse). C’est du moins ce que m’apprend ce Kerrin qu’il a enregistré seul…

Tout seul et contre eux tous (Evan Parker, Peter Brötzmann, John Butcher, Mats Gustafsson…). Sur les deux faces du vinyle, il passe d’une référence à une autre référence avec une certaine efficacité à défaut d’originalité. Bien sûr bien sûr, on applaudit la maîtrise de Strinning mais on regrette qu’elle n’ait servi qu’à cette carte de visite et pas à attester une identité. Pour le prochain, on lui rappellera cette maxime : du passé (même proche), faisons table rase !

Sebastian Strinning : Kerrin (Wide Ear)
Edition : 2015.
LP : A1/ Feldfriedensbruch A2/ Eisfeld A3/ Sichtfeld Teil 2 – B1/ Magnetfeld B2/ Umfeld B3/ Feldzug B4/ Heidenfeld Teil 1
Pierre Cécile © le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>