Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

A paraître : le son du grisli #2Sortir : Festival Bruisme #7le son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Robert Hampson : Vectors (Touch, 2009)

vectorsli

Vectors est une compilation qui rassemble trois commandes passées au musicien anglais  Robert Hampson par le Groupe de Recherches Musicales (GRM) et le festival Vibrö entre 2006 et 2008.

Dans l’ordre chronologique de leur création, les compositions se succèdent et donnent naissances à trois sortes d’art sonore : musique de gamelan à l’intérieur de laquelle des effets de masse jouent des coudes avec des parasites électroniques (Umbra) ; drones et boucles triturées aux sources d’un numérique que l’auditeur peut s’amuser à inspecter dans le détail (Ahead) ; et pour finir, collage difforme remodelé par un larsen chirurgical (Dans le lointain).

Sous prétexte d’éclairer son rapport à l’univers, Robert Hampson fabriqua donc trois pièces d’envergure – deux et demie, plutôt, si l’on prend en compte les longueurs d’Ahead – qui font figures de tout sauf de travaux de commande. 

Robert Hampson : Vectors (Touch / La baleine)
CD : 01/ Umbra 02/ Ahead 03/ Dans le lointain
Enregistrement : 2006-2008. Edition : 2009.
Pierre Cécile © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Robert Hampson, Steven Hess: s/t (Crouton Music - 2006)

hamptongrisliRetenues,   20   minutes  issues  de   la   rencontre  de   Robert Hampson (Loop, Main, et partenaire occasionnel de Jim O’Rourke) et de Steven Hess (percussionniste ayant, lui, collaboré avec Pan American ou Fessenden). La pochette : transparente ; les titres : pas arrêtés. Et Crouton Music de donner à nouveau dans l’abstraction fière.

Tirant le matériau de ses propositions musicales de coups divers distribués par Hess, Hampson monte ensuite patiemment les chocs et leurs résonances. Coups de charleston espacés rivalisant avec quelques drones, cloches infinitésimales rappelant à l’ordre des hordes de parasites, attaques sur cymbales au devenir sombre, noyées bientôt par le traitement que leur réserve l’ordinateur.

Dépositaire ailleurs de tensions diverses, d’effets de masse ou de simili larsens, le duo aura tiré de ses expériences de quoi inquiéter qui cherche dans un disque l’assurance délicate. Et adresse aux restants le fruit de manipulations appréciables selon l’humeur.

CD: 01/ - 02/ - 03/ - 04/ -

Robert Hampson, Steven Hess - s/t - 2006 - Crouton Music.

Commentaires [0] - Permalien [#]
>