Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Parution : Jazz en 150 figures de Guillaume BelhommeParution : le son du grisli #2Sortir : Festival Baignade Interdite
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Pierre Favre : Le voyage (Intakt, 2010)

legrislage

Soit quatre saxophonistes (Beat Hofstetter, Sascha Armbruster, Andrea Formenti, Beat Kappeler), un tromboniste (Samuel Blaser), un clarinettiste (Claudio Puntin), deux bassistes (Wolfgang Zwiauer, Bänz Oster) et un guitariste (Philipp Schaufelberger) assistant ici Pierre Favre en son doux voyage.

Souffles à contre-jour ou en contre-chants, souffles tissant l’unisson ici et empruntant le contrepoint ailleurs, suave souffle d’un lunaire trombone face à l’armada solaire du percussionniste (As Far As That Goes) ; tous ces souffles sont des souffles d’unions et de largesses.

Toujours claires et sensibles, les textures de Pierre Favre, de l’éveil à la lumière, bénéficient d’une guitare-guide, tantôt vive et nerveuse, tantôt arpégeante de douceur. Et cette douceur, sans zone d’ombres et sans crépuscule défait, n’est pas pour rien dans le charme vivifiant de ce solaire voyage.

Pierre Favre Ensemble : Le voyage (Intakt / Orkhêstra International)
Enregistrement : 2010. Edition : 2010.
CD : 01/ Les vilains 02/ Vreneli ab em guggisberg 03/ One for Makaya 04/ Akimbo 05/ As Far As That Goes 06/ Anapana 07/ Attila es-tu là ? 08/ Wrong Name
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Pierre Favre, Philipp Schaufelberger : Albatros (Intakt, 2010)

grislatros

Des roulements tendus, une fricassée de cymbales, une guitare jamais en rupture, une procession sans escales : nous voici au cœur d’Albatros, la 179ème production du label Intakt.

Baguettes, maillets et balais pour Pierre Favre, médiator pour Philipp Schaufelberger : le contact n’est pas direct mais l’esprit est d’aventures. D’aventures et de répits, d’exposition de la matière sonore et de longues réverbérations. Chaque plage est une histoire, une terre à conquérir. Sans déraillements ni étreintes brutales, sans aléatoire mais avec justesse et sagesse, les deux musiciens tissent  des inquiétudes à la limite de la tristesse.

Les voici en transition ou en marche, en quête de la pénombre ou du plein soleil. Leur jeu est de précision et de clarté, parfois de nervosité mais toujours d’ajustement. Un jeu où s’élimine le superflu et ou ne subsiste que l’essentiel scintillement. Une nouvelle fois : une histoire de complicité.

Pierre Favre, Philipp Schaufelberger : Albatros (Intakt / Orkhêstra International)
Enregistrement : 2009. Edition : 2010.
CD : 01/ Underwood 02/ Violently Windy 03/ Pino Caro 04/ Seeing 05/ Poète maudit 06/ Antipodensis 07/ Contrails 08/ Mollymawk 09/ Otago Peninsula 10/ Sky Pointing 11/ Light-mantled 12/ Haddock 13/ Sooties 14/ One Woman Concert
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]
>