Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Parution : Jazz en 150 figures de Guillaume BelhommeParution : le son du grisli #2Sortir : Festival Baignade Interdite
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

The Dead Mauriacs : Un cabinet de curiosités (Geräuschmanufaktur, 2015)

the dead mauriacs un cabinet de curiosités

Sur cassette – la même face consignée d’un côté comme de l’autre –, c’est un esprit fin de siècle qu’invoquent Olivier Prieur (field recordings, piano, banjo, walkman, didgeridoo de papier, ordinateur…) et Jan Warnke (field recordings, synthétiseurs, drones, bandes).

Diversement accompagné, Prieur paraît envisager la discographie de The Dead Mauriacs (plusieurs CDr et cassettes aux tirages limités) en esthète perdu parmi les influences, certes, mais aussi en imaginatif subtil. Ici c’est un piano lointain mis au service d’une ambient de bricole, là une rengaine étouffée en sillon profond, ailleurs encore une musique d’atmosphère interdite aux claustrophobes et aux siffleurs de mélodies. Et beaucoup des « curiosités » qu’on trouve là donnent envie d’aller entendre les précédentes réalisations de ce groupe à géométrie variable.

The Dead Mauriacs : Un cabinet de curiosités (Geräuschmanufaktur)
Edition : 2015.
Cassette : A-B/ Un cabinet de curiosités
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>