Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Au rapport : Rock In Opposition XParution : Premier bruit Trente-six échosParution : le son du grisli #2
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Louis Moholo-Moholo Unit : An Open Letter to My Wife Mpumi (Ogun, 2009)

mohoslimohosli

Rarement Unit aura si bien porté son nom. Drivé par un Louis Moholo-Moholo en grande forme et toujours aussi foisonnant derrière ses fûts, il faut entendre saxophones (Jason Yarde, Ntshuks Bonga), piano (Pule Pheto), vibraphone (Orphy Robinson), contrebasse (John Edwards) et voix (Francine Luce), s’unir et se séparer, s’entrecroiser et se métisser.

Tout semble si simple ici : il y a le rythme, toujours libre et animé, que le batteur déplace et bouscule en de longues vagues successives et il y a le chant, simples riffs joués à l’unisson et que l’on n’abandonne jamais car éléments moteurs de cette musique. De fait, et parce que cette musique n’en a nul besoin, il n’y aura pas de solos. Seulement un élan commun porté par toute et tous. Et quand vibraphone et batterie se retrouvent en duo (Fine Line), c’est tout l’orchestre que l’on croit entendre.

De ce chant profond et d’une liberté rêvée, perce quelque chose du grand Albert : la générosité, le partage, la fougue, la douceur, la fureur. Music Is the Healing Force of the Universe : ici, l’évidente preuve.

Louis Moholo-Moholo Unit : An Open Letter to My Wife Mpumi (Ogun / Orkhêstra International)
Enregistrement : 2008. Edition : 2009.
CD : 01/ Mark of Respect 02/ Dikeldi Tsa Phelo 03/ The Tag 04/ Thank U 4 2 Day 05/ Sonke 06/ Russia 07/ Zanele 08/ Fine Line 09/ Two Alto Hit
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>