Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques Ogerle son du grisli papier
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Satoko Fujii Ma-Do : Desert Ship (Not Two, 2010)

satokofujislii

En diversifiant les formes mais en entretenant un assaut continu, le Ma-Do de Satoko Fujii s’amuse de la déconstruction, et s’y installe durablement. Si la musique de la pianiste japonaise n’est pas que turbulence, c’est surtout cela que l’on remarque ici ; ce dialogue sanguin entre trompette et piano (Pluto), cette fougue jamais tempérée quels qu’en soient les contextes : compositions ou improvisations.

Le démembrement n’est pas tout chez Ma-Do mais participe d’un rituel familier. Il y a la trompette faussement dilatée avant explosion de Natsuki Tamura ; une trompette lâchant ruade sur ruade avant de laisser pointer quelque lyrisme empoisonné. Il y a la contrebasse saturante de Norikatsu Koreyasu (Nile River) ; ces arômes amers, cette contrebasse toujours en mouvement, en questionnement. Insatisfaite en quelque sorte. Il y a les lames vives de Akira Horikoshi, batteur aux rythmes brisants, souvent à la source d’aiguillages inattendus. Il y a enfin la leadeuse, pianiste fougueuse, jamais apaisée, multipliant pistes et propositions sans jamais ne rien imposer de définitif. Des assauts donc mais de bien beaux assauts.

Satoko Fujii : Desert Ship (Not Two / Instant Jazz)
Enregistrement : 2009. Edition : 2010.   
CD : 01/ February-Locomotive-February 02/ Desert Ship 03/ Nile River 04/ Ripple Mark 05/ Sunset in the Desert 06/Pluto 07/ While You. Were Sleeping 08/ Capillaires 09/ Vapour Trail
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>