Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques OgerLe son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Nicola Ratti: From the Desert Came Saltwater (Anticipate - 2008)

rattisli

Dans les pas de Giuseppe Ielasi, Nicola Ratti expose sur From the Desert Came Saltwater une ambient pop sortie de guitares électriques aux cordes plus ou moins tendues, parfois tremblantes, augmentées ici d'un murmure de voix déjà lointaine, là, de coups discrets portés sur un kit minimal de batterie. Le charme, résidant dans les structures mouvantes, longues au point de s'égarer souvent en détours inattendus.

CD: 01/ Cartographic Acrobate 02/ Above 03/ Voluta Musica 04/ Coconut 05/ Dew & Curfew 06/ Beneath [Extraits en écoute] >>> Nicola Ratti - From the Desert Came Saltwater - 2008 - Anticipate Recordings.

Commentaires [0] - Permalien [#]

Giuseppe Ielasi & Nicola Ratti: Belows (Kning Disk - 2007)

iealsirattigrisli

En revoyant derrière ordinateur leurs dialogues engagés au moyen de guitares électriques, de percussions et de tourne-disques, Giuseppe Ielasi et Nicola Ratti peaufinent Belows, œuvre d’électroacoustique semi improvisée et redevable. Envers Brian Eno, sur I, sur laquelle quelques parasites perturbent une ambient installée ; à chacune de leurs pratiques respectives, partout ailleurs, où les boucles courtes, les guitares saturées, les beats lointains et les reverses, rivalisent de présence. Au final, l’atmosphère est aimable, Belows charmant sans surprises.

CD: 01/ I 02/ II 03/ III 04/ IV 05/ V 06/ VI 07/ VII

Giuseppe Ielasi & Nicola Ratti - Belows - 2007 - Kning Disk.

Commentaires [0] - Permalien [#]
>