Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques Ogerle son du grisli papier
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Myriam Gendron : Not So Deep as a Well (Feeding Tube, 2015)

myriam gendron not so deep as a well

Faut-il voir en Not So Deep as a Well, morceau-titre du premier disque de Myriam Gendron (guitare folk, voix) et seul instrumental sis en « second côté » du vinyle, un aveu caché derrière un bel hommage ? Si c'était le cas, son admiration pour Dorothy Parker laisserait donc Gendron sans voix.

Pour qui ignore Dorothy Parker, elle a été traduite en français – quelques nouvelles de « petite fille riche » mais remontée auxquelles on préférera les Hymnes à la Haine. Qui connaît un peu ses poèmes, saluera la prouesse de Gendron : ainsi croirait-on les textes écrits pour elle tant ses arpèges de guitare claire (dont les modulations rappellent ici ou là – Ballade Of A Great Weariness, Recurrence – celles de Leonard Cohen) et sa scansion même les épousent.

Voici donc transformée une courte sélection de poèmes en chansons d’amour inquiet et de renoncement (« Scratch a lover, and find a foe »), de désirs forcément inassouvis… Avec un naturel confondant, voix – antécédent : ni Karen Dalton ni Elizabeth Cotten mais plutôt Nico, certes une Nico originale puisqu’élevée au John Fahey et qui aurait le sens du rythme) – et guitare (parfois, un peu de percussions) servent des vérités fragiles au son d’un beau folk à la traîne (Threnody, Solace, Ballade Of A Great Weariness) ou d’une pop dépouillée qui rappellera d'anciennes gentillesses K Records (The False Friends, The Last Question). Or, quelle que soit la forme que Gendron impose à ses chansons, celles-ci attestent chez elle un grand art de la lecture. 

Myriam Gendron : Not So Deep as a Well (Feeding Tube)
Edition : 2015.
LP / CD : 01/ Threnody 02/ Solace 03/ The False Friends 04/ Ballade of A Great Weariness 05/ Recurrence 06/ The Red Dress 07/ The Last Question 08/ Not So Deep as a Well 09/ Song of Perfect Propriety
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>