Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Peter Brötzmann Graphic WorksAu rapport : Rock In Opposition XParution : Du piano-épave de Ross Bolleter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Mombi : The Wounded Beat (Own, 2011)

mombisli

Il est inarrêtable, M. Kael Smith. Non que nous ayons entendu parler de lui récemment – la dernière fois, c’était sur l’album de son groupe Khale en 2009, déjà sur Own Records. Simplement, le songwriter américain ne cesse de remettre l’amour de l’ouvrage bien fait sur le métier pratiqué avec passion. Multiplicateur de projets défunts ou actuels (Mombi, aux côtés de Matt Herron), c’est dorénavant dans le secteur de la folk ambient qu’on le retrouve – et l’échappée inspirera certainement les défenseurs invétérés de David Sylvian et Talk Talk.

Prenons dans la liste des titres (dont aucun n’est à jeter, c’est rare) le troisième numéro, Glowing Beatdown. Il aurait occupé une belle place sur Internal Travels, le premier album de Nick Talbot aka Gravenhurst, s’il avait été réalisé aux côtés de Fennesz. Ailleurs, des nettes traces de Wolfgang Voigt ou de Mark Hollis confirment le propos, étrange tout en demeurant familier, à la fois inquisiteur et rassurant. Insufflant un beat Kompakt-style par ci, une échappatoire jazz par là, le duo US confirme l’excellence des choix entrepris par la maison luxembourgeoise Own Records.

Mombi : The Wounded Beat (Own Records)
Edition : 2011
CD : 1/ Marching Band 2/ Underwater 3/ Issue Project Redux 4/ Strange Flora 5/ Skullfloor 6/ Interminable Spectral Mountains 7/ Pacific Coast Highway 8/ In Conclusion
Fabrice Vanoverberg © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>