Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques Ogerle son du grisli papier
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Dimitra Lazaridou-Chatzigoga : Stroke by Stroke (Organized Music from Thessaloniki, 2011)

dimitra_lazaridou_chatzigoga_stroke_by_stroke

Dimitra Lazaridou-Chatzigoga joue de la cithare et taquine des objets. Elle peut être accompagnée (cela arrive deux fois) par Michalis Kyratsous, qui taquine des objets lui aussi. Ce ne sont peut-être pas des instantanés de l’Athènes d’aujourd’hui qu’elle signe sur Stroke by Stroke. Car ce sont des images bizarres qui ressemblent à des collages – j’ai pensé à un moment à ceux de Jiří Kolář .

Sur les clichés de Lazaridou-Chatzigoga, on voit des drones brisés (oui, on les voit), de petits moteurs lancés à terre, un bras de machine à coudre, un gong qui fait illusion, tout ça amassé de façon artisanale. Le comble est que, derrière tout ça, il y a un sens. Ce sont en fin de compte vingt-et-un merveilleux à-peu-près de musique expérimentale, chargés de poésie, que Dimitra Lazaridou-Chatzigoga livre en guise de « nouvelle musique pour cithare ». On ne l'espérait pas. Mais il faut avouer que, maintenant, elle nous enchante.  

Dimitra Lazaridou-Chatzigoga : Stroke by Stroke (Organized Music from Thessaloniki)
Enregistrement : 2010-2011. Edition : 2011.
CD : 01/ Gargaretta 02/ Qualia 03/ Wolf 04/ Clinkers 05/ Atonement 06/ Intermittent 07/ To Detach Oneself 08/ Unicorn 09/ Emergency 10/ each and Every 11/ Any and All 12/ Woody Woodpecker 13/ Parasite 14/ Insect 15/ Operators 16/ Torrent 17/ Dorodango 18/ reattach Oneself 19/ The Instance 20/ Common Ground 21/ Sleep Talk
Héctor Cabrero © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>