Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques Ogerle son du grisli papier
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Uwe Oberg, Christof Thewes, Michael Griener : Lacy Pool (HatOLOGY, 2009)

grislipool

Si l’on connaît bien les School Days que Lacy passa, dans les premières années 60, à recenser et arpenter le répertoire monkien, on sait peut-être moins que c’est au tour des compositions du sopraniste d’être aujourd’hui (le Rova avait montré la voie il y a vingt-cinq ans avec Favorite Street) soigneusement explorées par des formations qui s’y vouent exclusivement : outre-Atlantique, Ideal Bread ; en Italie, The Fish Horn Quartet ; outre-Rhin, le trio Lacy Pool

Découvrant ce groupe, l’auditeur lacyen ne manquera pas de multiplier les rapprochements – avec les trombones de Rudd ou Lewis ; avec l’association piano / batterie / saxophone de The Flame… Il faudrait pourtant ne pas en rester à ce stade, car Uwe Oberg (piano – avec Xu Fengxia sur Looking), Christof Thewes (trombone – entendu par exemple chez Gumpert) et Michael Griener (batterie – repéré dans Vario 41 avec Christmann, Butcher et Baltschun, ou avec Petrowsky sur The Salmon) atteignent l’objectif que pareille « interprétation » peut se fixer : à savoir un « other stuff » que la rampe de décollage écrite permet de commencer à approcher. « What I write is to take you to the edge safely so that you can go on out there and find this other stuff. » (Steve Lacy)

Pour ce qui est de la lettre, on ne pourra que reconnaître la fine et joyeuse compréhension des structures compositionnelles (Griener le montre, avec son sens du détail), et ce n’est pas rien, tant l’esprit lacyen s’y condense… De ce véhicule, le trio (s’en déprend-il assez ?) tire une énergie cinétique compacte, efficace ; on ne saurait que l’encourager : dig it ! (pour reprendre une injonction de Monk).

Uwe Oberg, Christof Thewes, Michael Griener : Lacy Pool (HatOLOGY / Harmonia Mundi)
Edition : 2009.
CD : 01/ Stamps 02/ The Crust 03/ Blinks 04/ After Hemline 05/ The Dumps 06/ Flakes 07/ The Whammies 08/ Retreat 09/ Tarte 10/ Raps
Guillaume Tarche © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Ernst-Ludwig Petrowsky, Michael Griener : The Salmon (Intakt, 2008)

petrogriesli

Sorti du Zentralquartett, le multi-instrumentiste Ernst-Ludwig Petrowsky (saxophones, clarinettes et flûte) enregistrait en 2005 en compagnie du batteur Michael Griener The (mais, en fait : onze) Salmon.

Vibrionnant dès l’ouverture, Petrowsky ne donne pas pour autant dans une improvisation intempestive : souvent mesuré dans ses propositions, cherchant plutôt à fomenter en compagnie de son partenaire une alternative musicale oscillant entre emportements tournant autour de motifs d'abord plusieurs fois répétés et morceaux d’atmosphères quiètes lorsqu’elles ne proviennent pas d’une pratique instrumentale expérimentant. Griener, lui, passe d’interventions convulsives en suggestions chromatiques ; remonte, à contre-courant, le lit de l’improvisation. Le duo, de s’en sortir ainsi avec finesse, voire esprit.

CD: 01/ Salmon No. 1 02/ Salmon No. 2 03/ Salmon No. 3 04/ Salmon No. 4 05/ Salmon No. 5 06/ Salmon No. 6 07/ Salmon No. 7 08/ Salmon No. 8 09/ Salmon No.9 10/ Salmon No. 10 11/ Salmon No. 11 >>> Enrst-Ludwig Petrowsky, Michael Griener - Salmon - 2008 - Intakt. Distribution Orkhêstra International.

Commentaires [0] - Permalien [#]
>