Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques Ogerle son du grisli papier
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Memorize the Sky: In Former Times (Clean Feed - 2008)

MemorizeGrisli

Une sirène grave charriée par quelques roulements, un archet grinçant pris de répétitions, et quelques drones plaqués sur la plainte d’un saxophone tremblant ouvrent In Former Times, nouvel enregistrement de Memorize the SkyMatt Bauder (saxophones, clarinette), Zach Wallace (contrebasse) et Aaron Siegel (percussions).

L’atmosphère, fébrile, renoue avec la conclusion de Memorize the Sky et les puissants espoirs que celui-ci avait fait naître : de voir le trio soumis encore aux parasites et au mouvement incessant de bourdons qui provoqueraient autrement chacun de ses membres : pour qu'ils s'en sortent, de l’intérieur de l’instrument (Treat Me Like A Picture)  ou au son d’une mélodie effleurée par la clarinette de Bauder (In Former Times), qui conclut une autre épreuve d’électroacoustique alerte.

CD: 01/ Did I Tell You ? 02/ The Sun Is Going Down ? 03/ I Am the Founder of This Place 04/ Treat Me Like A Picture 05/ In Former Times >>> Memorize the Sky - In Former Times - 2008 - Clean Feed. Distribution Orkhêstra International.

Memorize the Sky déjà sur grisli
Memorize the Sky (482 Music - 2007)

Commentaires [0] - Permalien [#]

Memorize the Sky: Memorize the Sky (482 Music - 2007)

memogrisliA l’automne 2005, le saxophoniste et clarinettiste Matt Bauder (remarqué deux ans plus tôt auprès d’Anthony Braxton), le contrebassiste Zach Wallace et le percussionniste Aaron Siegel, enregistraient six heures d’improvisation, dont ils tireront Memorize the Sky, premier album d’un trio existant depuis une dizaine d’années, et baptisé pareil.

S’ils sont capables de défendre une mélodie apaisante au moyen d’une clarinette basse et d’un vibraphone (Etch of Wood), les musiciens ne s’en satisfont pas longtemps, préférant s’adonner ailleurs à des exercices d’expérimentation lente (Raft of Stone, House of Wind) ou prôner une musique répétitive bousculée de temps à autre par quelques sautes d’humeur, nouveau minimalisme estampillé américain (Field of Ice).

Déjà convaincant, le trio gagne encore en persuasion lorsque Bauder et Siegel interviennent sauvagement sur l’unique note de basse, insistante, de Cloud of Clay, ou lorsque les trois musiciens combinent leurs efforts (plaintes aigues du saxophone sur drones fomentés par un archet grave et une caisse claire vibrante) pour mettre au jour un crescendo implacable (Path of Spider). De quoi y revenir, donc, et souvent.

CD: 01/ Raft of Stone 02/ Lake of Light 03/ Etch of Wood 04/ Field of Ice 05/ House of Wind 06/ Cloud of Clay 07/ Brick of Fire 08/ Path of Spider

Memorize the Sky - Memorize the Sky - 2007 - 482 Music.

Commentaires [0] - Permalien [#]
>