Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques OgerLe son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Instant Chamber Music (Setola di Maiale, 2013)

instant chamber music

On pourra reprocher certaines petites choses (improvisations shuntées et incomplètes) à Marcello Magliocchi (sculptures sonores), Matthias Boss (violon), Paulo Chagas (flûtes, hautbois, clarinettes, saxophones) et Maresuke Okamoto (contrebasse) mais jamais on ne mettra en doute le bien fondé de leur entêtement. Car ce sont avant tout des aventuriers du bruyant, des soldats aux marches guerrières. Ils sont indomptables, impolis et cela me plait.

Le violoniste furète l’aigu avec malice, aime à bavarder sèchement avec ses amis. On ne peut pas ne pas le remarquer. Il entretient la résonnance et l’oppression. Il crisse et empoisonne l’espace. Et il trouve en Paulo Chagas, sopraniste quasi evanparkerien, un souffleur à sa juste démesure, quitte à laisser  parfois ses deux autres camarades sur le banc de touche. Mais tout ce beau monde, de se réunir en une dernière et discordante improvisation (12026), sans clés ni certitude si ce n’est celle de donner sens et contour à l’art singulier du désordre.

écoute le son du grisliInstant Chamber Music
120226

Instant Chamber Music : Instant Chamber Music (Setola di Maiale)
Enregistrement : 2011-2012. Edition : 2013.
CD : 01/ Scaffolding on the Previous Day 02/ After Silence 03/ Rainy Season 04/ Rumor of Another Forest 05/ After Rain in Another Forest 06/ Yellow in White 07/ Pulse of Essi 08/ The Catcher in the Boss 09/ 120221 #Quartet 10/ 120221 T.17 11/ 120226
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

The Three Uncles : Live & More (Setola di Maiale, 2014) / One Hour With (Setola di Maiale, 2013)

the three uncles live & more

Le 10 mars 2013, The Three Uncles (Matthias Boss : violon, Roberto del Piano : basse électrique, Marcello Magliocchi : batterie, percussions) s’invitaient sur la petite scène du Limitationes d’Heiligenkreuz. Ce qu’ils avaient à offrir n’était autre qu’une improvisation à pas feutrés. Le violoniste rongeait ses phrasés, cisaillait la mélodie puis s’en allait cajoler quelque instantanée litanie. La basse électrique fourmillait, bruissait, secouait parfois le cocotier. Le batteur-percussionniste faisait titiller ses bibelots soniques avec aplomb et justesse. Mais l’improvisation n’était que feutrée…

Le 13 mars 2012, soit un an auparavant, les trois oncles étaient quatre (Massimo Falascone : saxophone) ou six (Paolo Falascone et Claudio Maffi : contrebasses) et leurs improvisations regorgeaient de fiel et de lucidité. Sur le vif, l’on découvrait alors une basse électrique éructant une colère ouverte, saisissante. L’aventure ne faisait que commencer…

The Three Uncles : Live & More (Setola di Maiale)
Enregistrement : 2012-2013. Edition : 2014.
CD : 01/ Farewell 02/ Farewell 03/ Farewell 04/ Farewell 05/ Farewell 06/ Farewell 07/ Farewell 08/ Farewell 09/ Farewell 10/ Farewell 11/Farewell 12/ Four Uncles 13/ Six Uncles Part A 14/ Six Uncles Part B
Luc Bouquet © Le son du grisli

the three uncles one hour with

Très bavards et très explicites avaient été ces mêmes Three Uncles lors de leur baptême discographique. Tous se glissaient dans les interstices des vieilles murailles. Violon et basse électrique portaient l’ivresse à bout de bras tandis que la batterie tentait de réguler la bataille. La microtonalité se portait large. La liberté : idem.

The Three Uncles : One Hour With (Setola di Maiale)
Enregistrement : 2012. Edition : 2013.
CD : 01-07/ 01-07
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Fonosextant : Fonosextant (Setola di Maiale, 2011)

fonosextant

Pas facile de dégager une ligne claire à ce Fonosextant (Gianni Lenoci, Gianni Mimmo, Marcello Magliocchi, Matthias Boss + invités). Les appels à se rassembler (répétition des motifs, enchâssement piano-soprano) échouent presque toujours – les inquiétudes larvées de certaines pièces vont, elles, jusqu’à terme – et si fourmille et gronde une masse, elle évolue sans logique ni point d’appui.

En choisissant de nier l’axe collectif, d’éclater plus que de coutume l’improvisation, cette musique s’ouvre, de fait, à la maladresse et à l’excès. Et c’est là, précisément, où elle atteint son but : être libre de ses éclats et de son refus des évidences. On lui reconnaîtra donc sa belle impolitesse et on louera de ces quelques extraits pris sur le vif d’une tournée helvète, un indéniable talent à consommer l’insaisissable.

Fonosextant : Fonosextant (Setola di Maiale)
Enregistrement : 2010. Edition : 2011.
CD : 01/ Rendez-vous 1 02/ Rendez-vous 2 03/ Rendez-vous 3 04/ Rendez-vous 4 05/ Rendez-vous 5
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>