Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Peter Brötzmann Graphic WorksAu rapport : Rock In Opposition XParution : Du piano-épave de Ross Bolleter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Bright Duplex : Strawberry Trust (Thor’s Rubber Hammer, 2009)

brightgrislex

Se dire qu’on tient entre les mains un disque tiré seulement à cent exemplaires, c’est se dire aussi que plus on laissera passer de temps avant le première écoute et plus on laissera passer de temps encore avant d’en rédiger la chronique équivaut à risquer de conseiller un disque introuvable.

Ce qui serait dommage pour ce qui est de ce disque que Vanessa Rossetto (violon et feedbacks) et Matthew Armistead (batterie, percussions et clarinette) ont enregistré sous le nom de Bright Duplex : un petit chef-d’œuvre expérimental, un condensé d’images sonores (ici un éléphant dans un magasin de gongs et de cymbales, là une abeille parcourant la distance qui sépare les Etats-Unis et l'Inde).

Il est difficile de faire confiance à des musiciens de la veine expérimentale quand ceux-ci sont jeunes ou sont encore à la recherche d’une reconnaissance – il est déjà difficile de faire un choix parmi tous les disques des « grands » expérimentateurs / improvisateurs qui abondent chaque année. S’il reste une ou deux copies de Strawberry Trust, je conseillerais malgré cela à qui voudra bien me croire d’aller le chercher, où qu’il se trouve. Mais peut-être est-il trop tard et faudra-t-il se contenter d’écouter le groupe sur son espace à lui

Bright Duplex : Strawberry Trust (Thor’s Rubber Hammer)
Edition : 2009.
Héctor Cabrero © son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>