Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

A paraître : le son du grisli #2Sortir : Festival Bruisme #7le son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Marcin & Bartlomiej Brat Oles: Directions (Fennomedia - 2005)

oles

Ayant déjà collaboré sur Miniatures, Marcin, Bartlomiej Brat Oles et le clarinettiste allemand Theo Jörgensmann, signent avec Directions un hommage à leurs maîtres tout en oeuvrant en faveur d’un jazz européen érudit mais altruiste.

Ouvrant le bal, Alpha-Beta-Blanka est une pièce éclatante, qui fait se succéder une progression tempétueuse, improvisée, et une autre plus lente, charriant un blues extrait de sous les dunes. Ce dernier filtrera encore sous Giuffree, composition de Jörgensmann qui mêle improvisation mesurée et impression cool jazz - clin d’œil au musicien américain entamé dès Per Rata.

Si l’on rencontre ailleurs d’autres réminiscences de cool (Voices of The Trees), le trio peut aussi s’attacher à rendre un free déclaré – décisif (Aesthetic Direction) ou non (January 5) - ou, sur Parbat, un mélange d’improvisation baroque (l’archet de Marcin Oles) et de klezmer aride (la clarinette de Jörgensmann). A chaque fois, malgré les accrocs faits à l’interprétation bienséante, les trois hommes n’en oublient pas d’arranger assez leur musique pour ne pas frustrer l’amateur de repères.

Au détriment de quelques titres, ici ou là (Zen deTractorist, ou Byway, morceau sur lequel Jörgensmann confond politesse et mièvrerie). Sans que cela n’enlève grand-chose à la qualité d'ensemble de Directions, enregistrement engageant, et plus qu’encourageant.

CD: 01/ Alpha-Beta-Blanka 02/ Per Rata 03/ January 5 04/ Giuffree 05/ Aesthetic Direction 06/ Zen deTractorist 07/ Parbat 08/ Byway 09/ Voice of The Threes

Commentaires [0] - Permalien [#]

>